Votre compte

Dracula

Dracula


De Londres au fin fond des Carpates, quel périple ! En arrivant à Bistritz, Jonathan Harker est épuisé. Mais son hôte, le comte Dracula, a tout prévu : une chambre est retenue à l'auberge. Le lendemain, Jonathan prendra la diligence jusqu'au col de Borgo. De là, une calèche le conduira au château. Mais pourquoi les habitants du village se signent-ils avec des mines épouvantées quand Jonathan leur dit où il compte se rendre ? Pourquoi lui fait-on cadeau d'un crucifix ? De guirlandes d'ail ? Il est vrai que ce pays est celui de toutes les superstitions... Malgré ces mises en garde, Jonathan Harker poursuit sa route. Certes, ces montagnes escarpées, ces loups qui hurlent dans le lointain ont de quoi vous faire frissoner. Mais enfin, nous sommes au XIXe siècle, que diable ! Et Jonathan est un homme raisonnable...

Ce livre est classé dans les catégories :

2,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Dracula”

Fiche technique

  • Auteur : Bram Stoker
  • Éditeur : Books on Demand
  • Date de parution : 25/02/20
  • EAN : 9782322206124
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 673
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

De Londres au fin fond des Carpates, quel périple ! En arrivant à Bistritz, Jonathan Harker est épuisé. Mais son hôte, le comte Dracula, a tout prévu : une chambre est retenue à l'auberge. Le lendemain, Jonathan prendra la diligence jusqu'au col de Borgo. De là, une calèche le conduira au château. Mais pourquoi les habitants du village se signent-ils avec des mines épouvantées quand Jonathan leur dit où il compte se rendre ? Pourquoi lui fait-on cadeau d'un crucifix ? De guirlandes d'ail ? Il est vrai que ce pays est celui de toutes les superstitions... Malgré ces mises en garde, Jonathan Harker poursuit sa route. Certes, ces montagnes escarpées, ces loups qui hurlent dans le lointain ont de quoi vous faire frissoner. Mais enfin, nous sommes au XIXe siècle, que diable ! Et Jonathan est un homme raisonnable...

Biographie de Bram Stoker

DE L'ENFANT CHETIF AU JEUNE HOMME VIGOUREUX Abraham, dit Bram Stocker naît le 8 novembre 1847 à Clontarf, un petit village situé au nord de Dublin. Enfant à la santé fragile, il est souvent alité, ce qui donne l'occasion à sa mère de lui raconter des histoires surnaturelles. En novembre 1863, son père décide de l'inscrire au Trinity College de Dublin afin qu'il intègre l'administration. C'est cette université, qui accueillit notamment Maturin, Le Fanu et Oscar Wilde, que s'opère la métamorphose physique et intellectuelle de Bram Stocker. Surnommé "le géant à la barbe rousse", il se distingue par ses prouesses sportives, s'enthousiasme pour le théâtre et éprouve une grande fascination pour l'acteur Henry Irving. Dès lors, il aspire à gagner Londres, capitale culturelle. DU JOURNALISTE AU DIRECTEUR DE THEATRE Bram Stocker devient critique théâtral pour le Dublin Mail tout en occupant un poste administratif. Parallèlement, il commence à écrire et publie son premier recueil de nouvelles fantastiques, "Au-delà du crépuscule", en 1882. Après avoir épousé une jeune comédienne, il s'installe à Londres, où il devient l'agent artistique de Henry Irving et le régisseur comptable du Lyceum Theatre. Introduit dans les salons littéraires, il côtoie des passionnés de récits surnaturels, parmi lesquels Le Fanu, auteur du célèbre "Carmilla". On pense qu'il adhère alors à la Golden Dawn, une société secrète adepte de sciences occultes et de magie. "DRACULA", OU LA CREATION D'UN MYTHE Bram Stocker travaille à son grand roman, "Dracula" (1897), pendant dix ans. Le livre remporte un vif succès, qui vaut à l'auteur son adhésion au Cercle des génies de l'étrange, un cercle littéraire se réunissant pour lire des textes fantastiques. Stocker publie ensuite de nombreux autres récits et consacre le reste de sa vie à l'écriture. Dans l'espoir de rencontrer un accueil aussi favorable que celui qu'il connut à la parution de "Dracula", il renoue avec le fantastique dans son dernier roman, "The Lair of the White Worm" ("Le Repaire du Ver Blanc", 1911). Il meurt d'une maladie rénale le 21 avril 1912.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire