Votre compte

EBOOK/ Le Traité sur la tolérance


Le Traité sur la tolérance, publié au XVIIIesiècle, est un ouvrage qui reste plus que jamais d'actualité.

En effet, au-delà de sa défense énergique d'un Jean Calas qui a été injustement condamné et supplicié, Voltaire plaide dans cet essai en faveur de valeurs universelles, souvent bafouées, telles que la fraternité, l'égalité, la liberté de penser ou de s'exprimer. Le combat d'idée que mène la philosophie des Lumières contre la fanatisme religieux n'est il pas toujours une absolue nécessité pour nous, hommes et femmes du XXIe siècle?

 

Ce livre est classé dans les catégories :

2,49 €
?

Version papier

3,00 €

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “EBOOK/ Le Traité sur la tolérance”

Fiche technique

Résumé

Le Traité sur la tolérance, publié au XVIIIesiècle, est un ouvrage qui reste plus que jamais d'actualité.

En effet, au-delà de sa défense énergique d'un Jean Calas qui a été injustement condamné et supplicié, Voltaire plaide dans cet essai en faveur de valeurs universelles, souvent bafouées, telles que la fraternité, l'égalité, la liberté de penser ou de s'exprimer. Le combat d'idée que mène la philosophie des Lumières contre la fanatisme religieux n'est il pas toujours une absolue nécessité pour nous, hommes et femmes du XXIe siècle?

 

Biographie de François-Marie Voltaire (Arouet dit)

1694 - 1778. Ses débuts dans les lettres (vers contre le Régent) sont aussi le commencement de ses démêlés avec le pouvoir (il sera embastillé). Après un exil de trois ans en Angleterre, dont il vante l'esprit de liberté dans les Lettres philosophiques (1734), il ne cessera plus de chercher la sécurité, à Cirey, chez Mme Du Châtelet, auprès de Frédéric de Prusse (1750 - 1753), puis dans ses domaines des Délices (1755) et de Ferney (1759). Admirateur du XVIIe siècle, il cherche à égaler les écrivains classiques dans l'épopée (la Henriade, 1728) ou la tragédie (Zaïre, 1732). Mais il est surtout pour l'Europe un prince de l'esprit et des idées philosophiques, qu'il diffuse par ses poèmes (Poème sur le désastre de Lisbonne, 1756), ses contes (Zadig, Candide), ses essais historiques (le Siècle de Louis XIV, 1751), son Dictionnaire philosophique (1764) et ses campagnes en faveur des victimes d'erreurs judiciaires (Calas, Sirven, Lally-Tollendal). Idole d'une bourgeoisie libérale anticléricale, il reste un maître du récit vif et spirituel. (Académie française.)

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire