Votre compte

Écrit au Couteau


«J’ai écrit les premiers mots d’Écrit au Couteau sur un carnet de vengeances. C’était pour répondre à la violence de tels de mes proches contre un précédent livre de moi. Ça a dessiné des sortes d’épouvantails répulsifs, avec des signes gravés dessus au couteau : invectives, anathèmes, dévotions, épitaphes. Programme : encore mieux plus mal dire (Beckett). Matériau : le sexuel animalique mécanique épidermique épidémique. Action : hymne farcesque à l’abjection, pantomime érotico-macabre, rites du ratage de la langue qui y colle sa bêtise. Rien d’autre que les palinodies d’un baroud pour rien : qui mime la quête d’un langage vrai, sait pourtant qu’il n’y en a pas (de langage vrai) – et, du fond du parler faux (bien réel, lui) qui nous cerne, rit de ce savoir et rit du même coup de soi – de soi tenté par la volonté de n’en rien savoir.»

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

15,16 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Écrit au Couteau”

Fiche technique

  • Auteur : Christian Prigent
  • Éditeur : POL Editeur
  • Collection : Poésie
  • Date de parution : 26/08/10
  • EAN : 9782818000427
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 196
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

«J’ai écrit les premiers mots d’Écrit au Couteau sur un carnet de vengeances. C’était pour répondre à la violence de tels de mes proches contre un précédent livre de moi. Ça a dessiné des sortes d’épouvantails répulsifs, avec des signes gravés dessus au couteau : invectives, anathèmes, dévotions, épitaphes. Programme : encore mieux plus mal dire (Beckett). Matériau : le sexuel animalique mécanique épidermique épidémique. Action : hymne farcesque à l’abjection, pantomime érotico-macabre, rites du ratage de la langue qui y colle sa bêtise. Rien d’autre que les palinodies d’un baroud pour rien : qui mime la quête d’un langage vrai, sait pourtant qu’il n’y en a pas (de langage vrai) – et, du fond du parler faux (bien réel, lui) qui nous cerne, rit de ce savoir et rit du même coup de soi – de soi tenté par la volonté de n’en rien savoir.»

Biographie de Christian Prigent

Christian Prigent est né en Bretagne en 1945. Professeur de lettres dans l’enseignement secondaire de 1967 à 2005, il est par ailleurs Docteur ès lettres (Thèse sur La poétique de Francis Ponge). Après des séjours à Rome (1978-1980) et Berlin (1985-1991), il vit actuellement en Bretagne. Il a fondé en 1969 et dirigé jusqu’en 1993 la revue et la collection TXT. Il collabore à de nombreuses revues en France et à l’étranger et publie, essentiellement chez P.O.L, des ouvrages de poésie, de fiction et des essais littéraires. Il donne régulièrement des lectures publiques de son travail.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire