Votre compte

Écritures franco-allemandes de la Grande Guerre


Les aspects politiques, militaires, économiques et géographiques de la Première Guerre mondiale sont à présent bien connus ; mais la rupture qu’a signifiée le déclenchement des hostilités en 1914 atteint également les domaines de la pensée, de la littérature et de la conscience des peuples engagés dans le conflit. Dû à une douzaine de chercheurs, germanistes ou historiens, cet ouvrage est consacré aux composantes philosophiques de ce qu’on a appelé, non sans raison, la "guerre des esprits" et à la mise en forme littéraire des diverses images de la guerre. Dans la première partie, six études novatrices, étayées par des documents inédits ou non encore étudiés, rendent compte de l’attitude des écrivains et des intellectuels allemands et français qu’elles replacent dans le contexte des grands débats idéologiques de l’époque. Contraints d’intégrer le thème de la guerre dans leur œuvre, romanciers et poètes ont tenté d’opposer à l’horreur du champ de bataille un traitement esthétique de ce thème lorsqu’ils n’ont pas magnifié le combat. La seconde moitié de l’ouvrage montre, à partir d’analyses de textes fondamentaux, comment s’est opérée la rencontre entre l’histoire littéraire et l’actualité guerrière et apporte des réponses inédites à l’épineuse question de sa fécondité.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Écritures franco-allemandes de la Grande Guerre”

Fiche technique

Résumé

Les aspects politiques, militaires, économiques et géographiques de la Première Guerre mondiale sont à présent bien connus ; mais la rupture qu’a signifiée le déclenchement des hostilités en 1914 atteint également les domaines de la pensée, de la littérature et de la conscience des peuples engagés dans le conflit. Dû à une douzaine de chercheurs, germanistes ou historiens, cet ouvrage est consacré aux composantes philosophiques de ce qu’on a appelé, non sans raison, la "guerre des esprits" et à la mise en forme littéraire des diverses images de la guerre. Dans la première partie, six études novatrices, étayées par des documents inédits ou non encore étudiés, rendent compte de l’attitude des écrivains et des intellectuels allemands et français qu’elles replacent dans le contexte des grands débats idéologiques de l’époque. Contraints d’intégrer le thème de la guerre dans leur œuvre, romanciers et poètes ont tenté d’opposer à l’horreur du champ de bataille un traitement esthétique de ce thème lorsqu’ils n’ont pas magnifié le combat. La seconde moitié de l’ouvrage montre, à partir d’analyses de textes fondamentaux, comment s’est opérée la rencontre entre l’histoire littéraire et l’actualité guerrière et apporte des réponses inédites à l’épineuse question de sa fécondité.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire