Votre compte

Elin, la charmeuse de bêtes T08


La Yojeh, en convalescence à la résidence du seigneur de Kazalumu depuis l’attaque surprise des cavaliers à dos de tôda, fait parvenir une invitation à Elin pour la remercier de son intervention qui lui a sauvé la vie. Mais une fois sur place, on propose à la jeune fille de venir vivre dans la capitale, en compagnie des ôjû de l’école de Kazalumu, afin de veiller sur la famille royale. Les craintes d’Elin se précisent : sa vie d’enseignante est menacée. Saura-t-elle choisir de suivre la voie qui lui permettrait de ne pas mettre sa vie en danger ?
4,49 €
?

Version papier

8,20 €

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Elin, la charmeuse de bêtes T08”

Fiche technique

  • dessins de : Itoe Takemoto
  • texte de : Nahoko Ueashi
  • Éditeur : Pika
  • Collection : Pika Seinen
  • Date de parution : 18/03/20
  • EAN : 9782811654269
  • Format : Epub fixed layout
  • Nombre de pages: 192
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

La Yojeh, en convalescence à la résidence du seigneur de Kazalumu depuis l’attaque surprise des cavaliers à dos de tôda, fait parvenir une invitation à Elin pour la remercier de son intervention qui lui a sauvé la vie. Mais une fois sur place, on propose à la jeune fille de venir vivre dans la capitale, en compagnie des ôjû de l’école de Kazalumu, afin de veiller sur la famille royale. Les craintes d’Elin se précisent : sa vie d’enseignante est menacée. Saura-t-elle choisir de suivre la voie qui lui permettrait de ne pas mettre sa vie en danger ?

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire