Votre compte

Elle chantait Ramona


Nous sommes dans les années de l’immédiat après-guerre, dans ce quartier populaire de Belleville où l’on entend encore parler le yiddish. C’est ce lieu et ce temps qu’évoque l’auteur avec, on s’en doute, un rien de nostalgie, mais aussi une immense tendresse à l’égard "des voix chères qui se sont tues", voix des grands-parents, Simon et Mania, venus de Pologne, voix des parents, Étienne et Anna, livrés au chagrin des pertes subies pendant l’Occupation et dans le même temps avides de vivre et de rire. L’auteur ressuscite cette petite communauté par une description minutieuse qui s’attache aux plus infimes détails de la vie quotidienne : nourriture, vêtements, voitures, chansons, publicités radiophoniques… Par sa franchise, sa probité et par le regard singulier qu’il porte sur les siens et ce monde disparu, l’auteur réussit son double pari : inscrire sa vie "dans la mémoire d’une autre" et, nous l’ayant donnée en partage, être compris à son tour, "comme une figure de géométrie en comprend une autre".

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

7,98 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Elle chantait Ramona”

Fiche technique

  • Auteur : Henri Raczymow
  • Éditeur : Editions Gallimard
  • Collection : blanche
  • Date de parution : 02/02/17
  • EAN : 9782072693052
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 144
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Nous sommes dans les années de l’immédiat après-guerre, dans ce quartier populaire de Belleville où l’on entend encore parler le yiddish. C’est ce lieu et ce temps qu’évoque l’auteur avec, on s’en doute, un rien de nostalgie, mais aussi une immense tendresse à l’égard "des voix chères qui se sont tues", voix des grands-parents, Simon et Mania, venus de Pologne, voix des parents, Étienne et Anna, livrés au chagrin des pertes subies pendant l’Occupation et dans le même temps avides de vivre et de rire. L’auteur ressuscite cette petite communauté par une description minutieuse qui s’attache aux plus infimes détails de la vie quotidienne : nourriture, vêtements, voitures, chansons, publicités radiophoniques… Par sa franchise, sa probité et par le regard singulier qu’il porte sur les siens et ce monde disparu, l’auteur réussit son double pari : inscrire sa vie "dans la mémoire d’une autre" et, nous l’ayant donnée en partage, être compris à son tour, "comme une figure de géométrie en comprend une autre".

Biographie d’Henri Raczymow

Né en 1948 dans une famille d’immigrés juifs polonais, Henri Raczymow est professeur de lettres. Il est l’auteur de nombreux ouvrages publiés en particulier aux Éditions Gallimard, notamment, Reliques (Haute Enfance, 2005), Dix jours « polonais » (collection blanche, 2007), Eretz (collection blanche, 2010), Heintz (collection blanche, 2011), Points de chute (Haute Enfance, 2012), Un garçon flou (collection blanche, 2014).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire