Votre compte

Eloge de la faiblesse


Pour passer le temps, Alexandre Jollien, handicapé depuis sa naissance, s’invente un dialogue avec Socrate. Au travers de cet échange il nous conte de façon directe, drôle et parfois brutale sa jeunesse passée en institut spécialisé. 

« Éloge de la faiblesse » est  tout autant une tranche de vie qu’un parcours initiatique et philosophique : c’est un savant mélange d’humilité, de sagesse et d’irrévérence !
 

Depuis une vingtaine d'années, la bande dessinée est capable de tout. De tout dire. De tout montrer.
Si le texte est emprunté, mot pour mot, à l'œuvre originale d'Alexandre Jollien,  la BD a été totalement redécoupée et séquencée en une série de tableaux, qui rendent la lecture extrêmement fluide et possiblement aléatoire.
Le choix affirmé d’un style graphique, non réaliste, très éloigné de la réalité, permet d’éviter tout voyeurisme, toute complaisance et surtout toute censure, voire pire, toute autocensure.
 
Eric Corbeyran, scénariste à succès, et Nicolas Tabary, dessinateur de renom, se sont lancés dans l’adaptation de ce texte à corps perdus.
Mettre en scène le travail d’un auteur n’est jamais simple,  mais lorsqu’il s’agit de mettre en image le génie et la sensibilité d’Alexandre Jollien c’est encore plus compliqué. Et pourtant… Le résultat est là : une BD riche d’émotions, une BD riche de la faiblesse de ses auteurs.  

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

16,00 €

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Eloge de la faiblesse”

Fiche technique

Résumé

Pour passer le temps, Alexandre Jollien, handicapé depuis sa naissance, s’invente un dialogue avec Socrate. Au travers de cet échange il nous conte de façon directe, drôle et parfois brutale sa jeunesse passée en institut spécialisé. 

« Éloge de la faiblesse » est  tout autant une tranche de vie qu’un parcours initiatique et philosophique : c’est un savant mélange d’humilité, de sagesse et d’irrévérence !
 

Depuis une vingtaine d'années, la bande dessinée est capable de tout. De tout dire. De tout montrer.
Si le texte est emprunté, mot pour mot, à l'œuvre originale d'Alexandre Jollien,  la BD a été totalement redécoupée et séquencée en une série de tableaux, qui rendent la lecture extrêmement fluide et possiblement aléatoire.
Le choix affirmé d’un style graphique, non réaliste, très éloigné de la réalité, permet d’éviter tout voyeurisme, toute complaisance et surtout toute censure, voire pire, toute autocensure.
 
Eric Corbeyran, scénariste à succès, et Nicolas Tabary, dessinateur de renom, se sont lancés dans l’adaptation de ce texte à corps perdus.
Mettre en scène le travail d’un auteur n’est jamais simple,  mais lorsqu’il s’agit de mettre en image le génie et la sensibilité d’Alexandre Jollien c’est encore plus compliqué. Et pourtant… Le résultat est là : une BD riche d’émotions, une BD riche de la faiblesse de ses auteurs.  

Biographie de Corbeyran

Corbeyran est le scénariste de BD, le plus fécond de sa génération. Sa passion pour l'image fixe le pousse naturellement vers la bande dessinée et son insatiable curiosité l'incite à explorer les territoires les plus variés. Il aborde tous les genres avec un même enthousiasme : thriller (Le Chant des Stryges), saga familiale (Châteaux Bordeaux), documentaire (Malpasset).. Avec Lennon, fidèlement inspiré du roman de David Foenkinos, il aborde un genre nouveau pour lui : le biopic. Alexandre Jollien, né le 26 novembre 1975 à Savièse, est un écrivain et philosophe suisse. Suite à son étranglement par cordon ombilical à sa naissance, il est atteint d'athétose. Son premier ouvrage, "Éloge de la faiblesse", paru en 1999, a été accueilli par le prix Mottart de l'Académie française de soutien à la création littéraire et le prix Montyon 2000 de littérature et de philosophie. Il a été mis en scène en 2007 par Charles Tordjman au théâtre de la Manufacture à Nancy. Spécialisé dans la philosophie helléniste, il est également conférencier et intervient dans le cadre du rapport au handicap ; il est l'auteur de trois autres ouvrages publiés au Seuil : "La constuction de soi", "Le Métier d'homme" et "Le Philosophe nu".

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire