Votre compte

En finir avec l'Europe


Jamais l’Europe n’aura été aussi présente dans le débat public. Depuis 2009, pas un mois ne passe sans que le spectacle mélodramatique des déchirements et réconciliations entre gouvernements et institutions de l’Union ne connaissent de nouveaux rebondissements. Tandis que la région s’enfonce dans la récession et la désespérance sociale, partisans et adversaires de l’austérité s’affrontent, faisant de cette querelle macroéconomique la question principale. Paradoxalement, au-delà des péripéties institutionnelles et du constat de l’enlisement économique, le problème de savoir ce qu’il advient de l’Europe et de ses peuples demeure terriblement obscure. L’objet Europe est certes difficile à saisir, protéiforme et instable, mais cela rend d’autant plus nécessaire d’ouvrir la boîte noire. Ce livre propose ainsi de faire un pas de côté par rapport au torrent des événements pour comprendre la crise et expliciter ses enjeux. Les textes réunis engagent de front une discussion devenue inévitable sur le projet européen dans sa globalité. Sociologue, économiste, anthropologue ou politiste, chacun des auteurs intervient pour en éclairer un aspect jusqu’alors sous-jacent mais rendu saillant par l’onde de choc de la première grande crise capitaliste du xxième siècle.

Sous la direction de Cédric Durand. Avec les contributions de Dimitris Dalakoglou, Costas Lapavitsas, Razmig Keucheyan, Stathis Kouvelakis et Wolfgang Streeck.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “En finir avec l'Europe”

Fiche technique

Résumé

Jamais l’Europe n’aura été aussi présente dans le débat public. Depuis 2009, pas un mois ne passe sans que le spectacle mélodramatique des déchirements et réconciliations entre gouvernements et institutions de l’Union ne connaissent de nouveaux rebondissements. Tandis que la région s’enfonce dans la récession et la désespérance sociale, partisans et adversaires de l’austérité s’affrontent, faisant de cette querelle macroéconomique la question principale. Paradoxalement, au-delà des péripéties institutionnelles et du constat de l’enlisement économique, le problème de savoir ce qu’il advient de l’Europe et de ses peuples demeure terriblement obscure. L’objet Europe est certes difficile à saisir, protéiforme et instable, mais cela rend d’autant plus nécessaire d’ouvrir la boîte noire. Ce livre propose ainsi de faire un pas de côté par rapport au torrent des événements pour comprendre la crise et expliciter ses enjeux. Les textes réunis engagent de front une discussion devenue inévitable sur le projet européen dans sa globalité. Sociologue, économiste, anthropologue ou politiste, chacun des auteurs intervient pour en éclairer un aspect jusqu’alors sous-jacent mais rendu saillant par l’onde de choc de la première grande crise capitaliste du xxième siècle.

Sous la direction de Cédric Durand. Avec les contributions de Dimitris Dalakoglou, Costas Lapavitsas, Razmig Keucheyan, Stathis Kouvelakis et Wolfgang Streeck.

Biographie de Costas Lapavitsas

Razmig Keucheyan est docteur en sociologie et maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne. Il est l'auteur de Constructivsme. Des origines à nos jours (Hermann, 2007) , d'une anthologie des Cahiers de prison d'Antonio Gramsci, Guerre de mouvement et guerre de position (La Fabrique, 2012) ainsi que de Hémisphère gauche, cartographie des nouvelles pensées critiques, Zones/La Découverte, 2013, 2e éd..

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire