Votre compte

Enraciner l'agriculture


Depuis l’alerte de la biologiste Rachel Carson, prédisant dès 1962 des printemps silencieux, beaucoup d’efforts ont été accomplis pour réorienter les politiques agricoles. En vain. Pourquoi ? En partant d’une remarque d’Edgar Pisani selon laquelle « le problème agricole n’est que l’un des aspects de la crise que le monde connaît », l’auteur analyse à travers quatre types de sociétés – les communautés paysannes néolithiques, les empires agraires, les thalassocraties marchandes et les états industriels – la correspondance entre sociétés et agricultures, notamment en termes de représentation du monde et d’organisation.

Chaque société est dominée par un motif : domestication, hiérarchisation, manipulation, artificialisation. La société écologique devra s’inscrire sous le motif de la cohabitation. En partant des écrits et pratiques actuels qui préfigurent les sociétés écologiques, l’auteur esquisse une agriculture et une alimentation de la cohabitation et les politiques qui permettront leur généralisation.

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
?

Version papier

26,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Enraciner l'agriculture”

Fiche technique

Résumé

Depuis l’alerte de la biologiste Rachel Carson, prédisant dès 1962 des printemps silencieux, beaucoup d’efforts ont été accomplis pour réorienter les politiques agricoles. En vain. Pourquoi ? En partant d’une remarque d’Edgar Pisani selon laquelle « le problème agricole n’est que l’un des aspects de la crise que le monde connaît », l’auteur analyse à travers quatre types de sociétés – les communautés paysannes néolithiques, les empires agraires, les thalassocraties marchandes et les états industriels – la correspondance entre sociétés et agricultures, notamment en termes de représentation du monde et d’organisation.

Chaque société est dominée par un motif : domestication, hiérarchisation, manipulation, artificialisation. La société écologique devra s’inscrire sous le motif de la cohabitation. En partant des écrits et pratiques actuels qui préfigurent les sociétés écologiques, l’auteur esquisse une agriculture et une alimentation de la cohabitation et les politiques qui permettront leur généralisation.

Biographie de Mathieu Calame

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire