Votre compte

Espace. No. 122, Printemps 2019


« Même si l’idée de création semble d’abord en contradiction avec la destruction et s’accorde plutôt au caractère sacré qu’on prête à certains objets, le geste de détruire est souvent identifié, depuis la modernité, à un élément positif au sein du processus créatif. » (André-Louis Paré). Le numéro printanier de la revue ESPACE fait la part belle au travail d’artistes naviguant entre création et destruction : Michael Landy, Santiago Sierra, Cornelia Parker, Lucy Skaer, Ai Weiwei et Liu Jianhua. Le dossier comprend aussi, entre autres, un texte sur les espaces d’exposition détruits et un sur la démolition de l’œuvre Dialogue avec l’histoire de Jean Pierre Raynaud par la ville de Québec en 2015. La rubrique « art public et pratiques urbaines » est à l’avenant et propose une réflexion d’Annie Gérin sur le destin des monuments publics représentant des personnages controversés. Le numéro est complété par une riche sélection de comptes-rendus d’expositions récentes.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,00 €
?

Version papier

10,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Espace. No. 122, Printemps 2019”

Fiche technique

Résumé

« Même si l’idée de création semble d’abord en contradiction avec la destruction et s’accorde plutôt au caractère sacré qu’on prête à certains objets, le geste de détruire est souvent identifié, depuis la modernité, à un élément positif au sein du processus créatif. » (André-Louis Paré). Le numéro printanier de la revue ESPACE fait la part belle au travail d’artistes naviguant entre création et destruction : Michael Landy, Santiago Sierra, Cornelia Parker, Lucy Skaer, Ai Weiwei et Liu Jianhua. Le dossier comprend aussi, entre autres, un texte sur les espaces d’exposition détruits et un sur la démolition de l’œuvre Dialogue avec l’histoire de Jean Pierre Raynaud par la ville de Québec en 2015. La rubrique « art public et pratiques urbaines » est à l’avenant et propose une réflexion d’Annie Gérin sur le destin des monuments publics représentant des personnages controversés. Le numéro est complété par une riche sélection de comptes-rendus d’expositions récentes.

Biographie d’André-Louis Paré

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire