Votre compte

Essai sur la jalousie. L'enfer proustien


« – Êtes-vous jaloux ? Quand on l’est un peu, cela n’est pas tout à fait désagréable. Cela permet à des gens qui ne sont pas curieux de s’intéresser à la vie des autres personnes, ou au moins d’une autre. Et puis, cela fait assez bien sentir la douceur de posséder. Mais cela, ce n’est que dans les tout premiers débuts du mal ou quand la guérison est presque complète. Dans l’intervalle, c’est le plus affreux des supplices. »
Comme l’étude des maladies permet de mieux comprendre le fonctionnement normal de la physiologie, c’est la vie de l’imaginaire que j’ai tenté de décrire en étudiant la jalousie comme l’une de ses formes les plus ordinairement délirantes.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Essai sur la jalousie. L'enfer proustien”

Fiche technique

Résumé

« – Êtes-vous jaloux ? Quand on l’est un peu, cela n’est pas tout à fait désagréable. Cela permet à des gens qui ne sont pas curieux de s’intéresser à la vie des autres personnes, ou au moins d’une autre. Et puis, cela fait assez bien sentir la douceur de posséder. Mais cela, ce n’est que dans les tout premiers débuts du mal ou quand la guérison est presque complète. Dans l’intervalle, c’est le plus affreux des supplices. »
Comme l’étude des maladies permet de mieux comprendre le fonctionnement normal de la physiologie, c’est la vie de l’imaginaire que j’ai tenté de décrire en étudiant la jalousie comme l’une de ses formes les plus ordinairement délirantes.

Biographie de Nicolas Grimaldi

Nicolas Grimaldi a longtemps enseigné la philosophie morale à la Sorbonne et son œuvre compte une bonne vingtaine d’ouvrages portant sur les métaphysiques de la subjectivité. Il a déjà publié trois ouvrages chez Grasset : Les métamorphoses de l’amour (2011), L’effervescence du vide (2012), Les théorèmes du moi (2013), et Le crépuscule de la démocratie (2014).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire