Votre compte

Essai sur les privilèges


«Ne dérangez rien à ce sublime commerce entre les services rendus aux Peuples par les Grands Hommes, et le tribut de considération offert aux Grands Hommes par les Peuples. Il est pur, il est vrai, il est fécond en bonheur et en vertus, tant qu’il naît de ces rapports naturels et libres. Mais, si la Cour s’en empare, elle le corrompt, elle le perd. L’estime publique va s’égarer dans les canaux empoisonnés de l’intrigue, de la faveur, ou d’une criminelle complicité. La vertu et le génie manquent de récompense, et à côté, une foule de signes et de décorations diversement bigarrées, commandent impérieusement le respect et les égards envers la médiocrité, la bassesse et le vice; enfin, les honneurs étouffent l’honneur, et les âmes sont dégradées. [...] Pénétrez un moment dans les nouveaux sentiments d’un privilégié. Il se considère avec ses collègues, comme faisant un ordre à part, une nation choisie dans la nation. Oui, les privilégiés en viennent réellement à se regarder comme une autre espèce d’hommes».

Ce livre est classé dans les catégories :

4,49 €
?

Version papier

5,10 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Essai sur les privilèges”

Fiche technique

Résumé

«Ne dérangez rien à ce sublime commerce entre les services rendus aux Peuples par les Grands Hommes, et le tribut de considération offert aux Grands Hommes par les Peuples. Il est pur, il est vrai, il est fécond en bonheur et en vertus, tant qu’il naît de ces rapports naturels et libres. Mais, si la Cour s’en empare, elle le corrompt, elle le perd. L’estime publique va s’égarer dans les canaux empoisonnés de l’intrigue, de la faveur, ou d’une criminelle complicité. La vertu et le génie manquent de récompense, et à côté, une foule de signes et de décorations diversement bigarrées, commandent impérieusement le respect et les égards envers la médiocrité, la bassesse et le vice; enfin, les honneurs étouffent l’honneur, et les âmes sont dégradées. [...] Pénétrez un moment dans les nouveaux sentiments d’un privilégié. Il se considère avec ses collègues, comme faisant un ordre à part, une nation choisie dans la nation. Oui, les privilégiés en viennent réellement à se regarder comme une autre espèce d’hommes».

Biographie d’Emmanuel-Joseph SIEYES

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire