Votre compte

Et l'homme créa son Dieu


On dit qu’il ne faut pas confondre la religion avec la politique. Mais la religion n’éclairerait-elle pas la dimension politique de l’histoire à un niveau de profondeur qui échappe aux hommes du temporel ? Les conciles du IVe siècle ont élaboré la croyance à la double nature de Jésus, censé avoir été Dieu déjà dans le ventre de sa mère. Que signifie un tel mythe ? De quel conflit entre les idéologies des diverses classes sociales est-il l’expression ? Quelle philosophie de la connaissance reflète-t-il ? En explorant les querelles théologiques qui ont abouti au processus de la divinisation de Jésus, Manuel de Diéguez soumet la religion chrétienne à une psychanalyse politique et propose ainsi une compréhension nouvelle des rapports de la foi avec l’histoire. Parallèlement, il esquisse une théorie de l’imaginaire qui conduit à une démythologisation du mythe sacré et de la théorie scientifique comme sources d’intelligibilité du monde.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

10,50 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Et l'homme créa son Dieu”

Fiche technique

Résumé

On dit qu’il ne faut pas confondre la religion avec la politique. Mais la religion n’éclairerait-elle pas la dimension politique de l’histoire à un niveau de profondeur qui échappe aux hommes du temporel ? Les conciles du IVe siècle ont élaboré la croyance à la double nature de Jésus, censé avoir été Dieu déjà dans le ventre de sa mère. Que signifie un tel mythe ? De quel conflit entre les idéologies des diverses classes sociales est-il l’expression ? Quelle philosophie de la connaissance reflète-t-il ? En explorant les querelles théologiques qui ont abouti au processus de la divinisation de Jésus, Manuel de Diéguez soumet la religion chrétienne à une psychanalyse politique et propose ainsi une compréhension nouvelle des rapports de la foi avec l’histoire. Parallèlement, il esquisse une théorie de l’imaginaire qui conduit à une démythologisation du mythe sacré et de la théorie scientifique comme sources d’intelligibilité du monde.

Biographie de Manuel de Diéguez

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire