Votre compte

Et maintenant… Contribution à l'après-mitterrandisme


« À travers la confusion velléitaire de l’élection présidentielle, s’est annoncé, sinon comme un fait du moins comme une possibilité, le retour d’une politique qui cesserait d’être la mise en musique des nécessités techno-économiques et retrouverait des fondements qui lui soient propres. Certes nous n’en sommes pas au renouveau. Le scepticisme de l’opinion, le fait que le changement de discours des principaux candidats à la suite de Jacques Chirac n’ait pas réduit l’emprise des candidats de protestation, tout cela montre que la décomposition a de l’avance sur la recomposition. Il ne s’agit donc pas, pour quelqu’un qui a mal vécu civiquement l’autodestruction de la gauche et l’autodévaluation de la France, de chanter victoire mais de comprendre cet épisode, d’en analyser les composantes et d’identifier les possibilités qu’il fait entrevoir afin que cette chance ne soit pas bientôt recouverte par l’habitude, le conformisme, la résignation. » Longtemps directeur de la revue Esprit, Paul Thibaud représente aujourd’hui, dans le débat public, une voix dont l’indépendance d’esprit s’est exprimée à plusieurs occasions, notamment au moment du référendum sur le traité de Maastricht. Il a publié Discussion sur l’Europe (avec Jean Marc Ferry), en 1992, et La Fin de l’école républicaine (avec Philippe Raynaud), en 1990.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

8,55 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Et maintenant… Contribution à l'après-mitterrandisme”

Fiche technique

Résumé

« À travers la confusion velléitaire de l’élection présidentielle, s’est annoncé, sinon comme un fait du moins comme une possibilité, le retour d’une politique qui cesserait d’être la mise en musique des nécessités techno-économiques et retrouverait des fondements qui lui soient propres. Certes nous n’en sommes pas au renouveau. Le scepticisme de l’opinion, le fait que le changement de discours des principaux candidats à la suite de Jacques Chirac n’ait pas réduit l’emprise des candidats de protestation, tout cela montre que la décomposition a de l’avance sur la recomposition. Il ne s’agit donc pas, pour quelqu’un qui a mal vécu civiquement l’autodestruction de la gauche et l’autodévaluation de la France, de chanter victoire mais de comprendre cet épisode, d’en analyser les composantes et d’identifier les possibilités qu’il fait entrevoir afin que cette chance ne soit pas bientôt recouverte par l’habitude, le conformisme, la résignation. » Longtemps directeur de la revue Esprit, Paul Thibaud représente aujourd’hui, dans le débat public, une voix dont l’indépendance d’esprit s’est exprimée à plusieurs occasions, notamment au moment du référendum sur le traité de Maastricht. Il a publié Discussion sur l’Europe (avec Jean Marc Ferry), en 1992, et La Fin de l’école républicaine (avec Philippe Raynaud), en 1990.

Biographie de Paul Thibaud

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire