Votre compte

État de situation sur l’hybridité de la formation à distance en contexte postsecondaire, tome 2


Devant le foisonnement de nouvelles approches pédagogiques, des besoins des apprenants et de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le contexte postsecondaire (cégep et université), une question demeure : en quoi et comment l’hybridité d’une formation améliore l’apprentissage? Cet ouvrage présente un état des lieux sur la formation à distance (FAD) et, plus spécifiquement, sur l’hybridité de celle-ci du point de vue de la recherche en contexte postsecondaire. Que ce soit de la formation bimodale, comodale ou autre, la multiplicité des combinaisons possibles en « mode hybride » appelle à une planification pédagogique réfléchie et systémique. Ce livre rassemble des textes de professeurs, chargés de cours, conseillers pédagogiques et autres professionnels de l’éducation, dont certains textes sont issus d’une collecte de données ou encore d’expérimentations appuyées par des références scientifiques et de données probantes. On y présente des conditions à mettre en place pour favoriser le développement de cours hybrides dans un programme de formation en enseignement supérieur, des modalités d’une formation hybride en recherche qui favorise le développement professionnel des enseignants au postsecondaire ou encore l’application de la comodalité pour vivre une expérience universitaire hybride. France Lafleur est titulaire d’un doctorat en formation à distance de l’Université de Sherbrooke. Dans le cadre de ses fonctions de professeure au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), ses travaux de recherche portent notamment sur le numérique et le développement de la technopédagogie des formateurs en enseignement supérieur. Ghislain Samson est titulaire d’un doctorat en didactique des sciences au secondaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Après avoir occupé les fonctions de professeur au au Département de pédagogie de l’Université de Sherbrooke (2004-2008), puis au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR (2008-2017), il occupe actuellement le poste de doyen de la gestion académique des affaires professorales à l’UQTR. Avec la collaboration de Marie Alexandre, Dominique Amyot, Jean Bernatchez, Fabrice Bouquet, Marc Briot, Marie-Noël Bêty, Caroline Cormier, Hédia El Ourabi, Thierry Eude, Vincent Grenon, Julie Houle, France Lafleur, William Menvielle, Claire Moreau, Josyane Pinard, Anne-Dominique Salamin, Ghislain Samson, Bruno Voisard, Saïd Zouiten.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “État de situation sur l’hybridité de la formation à distance en contexte postsecondaire, tome 2”

Fiche technique

Résumé

Devant le foisonnement de nouvelles approches pédagogiques, des besoins des apprenants et de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le contexte postsecondaire (cégep et université), une question demeure : en quoi et comment l’hybridité d’une formation améliore l’apprentissage? Cet ouvrage présente un état des lieux sur la formation à distance (FAD) et, plus spécifiquement, sur l’hybridité de celle-ci du point de vue de la recherche en contexte postsecondaire. Que ce soit de la formation bimodale, comodale ou autre, la multiplicité des combinaisons possibles en « mode hybride » appelle à une planification pédagogique réfléchie et systémique. Ce livre rassemble des textes de professeurs, chargés de cours, conseillers pédagogiques et autres professionnels de l’éducation, dont certains textes sont issus d’une collecte de données ou encore d’expérimentations appuyées par des références scientifiques et de données probantes. On y présente des conditions à mettre en place pour favoriser le développement de cours hybrides dans un programme de formation en enseignement supérieur, des modalités d’une formation hybride en recherche qui favorise le développement professionnel des enseignants au postsecondaire ou encore l’application de la comodalité pour vivre une expérience universitaire hybride. France Lafleur est titulaire d’un doctorat en formation à distance de l’Université de Sherbrooke. Dans le cadre de ses fonctions de professeure au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), ses travaux de recherche portent notamment sur le numérique et le développement de la technopédagogie des formateurs en enseignement supérieur. Ghislain Samson est titulaire d’un doctorat en didactique des sciences au secondaire de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Après avoir occupé les fonctions de professeur au au Département de pédagogie de l’Université de Sherbrooke (2004-2008), puis au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR (2008-2017), il occupe actuellement le poste de doyen de la gestion académique des affaires professorales à l’UQTR. Avec la collaboration de Marie Alexandre, Dominique Amyot, Jean Bernatchez, Fabrice Bouquet, Marc Briot, Marie-Noël Bêty, Caroline Cormier, Hédia El Ourabi, Thierry Eude, Vincent Grenon, Julie Houle, France Lafleur, William Menvielle, Claire Moreau, Josyane Pinard, Anne-Dominique Salamin, Ghislain Samson, Bruno Voisard, Saïd Zouiten.

Biographie de Ghislain Samson

Ghislain Samson est titulaire d’un doctorat en didactique des sciences au secondaire de l’UQTR/Université du Québec à Montréal et doyen de la gestion académique des affaires professorales de l’UQTR. Spécialiste de la didactique des sciences et du transfert des apprentissages en mathématiques et en sciences, il s’intéresse également aux questions relatives au curriculum scolaire, à l’interdisciplinarité, au tableau numérique interactif de même qu’au manuel numérique. France Lafleur est titulaire d’un doctorat en formation à distance de l’Université de Sherbrooke. Ses travaux portent sur le développement de la compétence technopédagogique des formateurs en ligne en enseignement supérieur. Chargée de cours au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), elle est également spécialiste en élaboration de programmes d’études au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire