Votre compte

Ethique à Eudème, édition bilingue


Voici venu le temps de l’Éthique à Eudème. Comme l’Éthique à Nicomaque, cette autre Éthique attribuée à Aristote a pour objet l’achèvement de l’humanité dans l’homme, achèvement qui se confond avec le bonheur. Mais tandis que le premier traité est expressément lié à un projet politique, le second insiste sur la dimension intime – et néanmoins universelle – de l’éthique : « Si la beauté d’une vie réside dans des choses obtenues par hasard ou par nature, beaucoup de gens ne pourraient l’espérer : leur effort ne permettrait pas de l’obtenir, elle ne dépendrait pas d’eux et ne pourrait être leur objet d’étude. En revanche, s’il consiste en une certaine qualité qu’ont une personne et ses actes, le bien de la vie pourrait être plus commun et plus divin. » Cette affirmation du choix individuel comme principe de la conduite éthique est à la source de la longue réflexion occidentale sur la responsabilité morale et juridique. C’est ainsi que l’Éthique à Eudème, longtemps restée dans l’ombre de l’Éthique à Nicomaque, fait l’objet aujourd’hui d’une véritable redécouverte, à laquelle entend contribuer la présente édition. Virginie Berthemet, © Flammarion (d’après la mosaïque dite d’Alexandre, musée national archéologique de Naples). © Flammarion, Paris, 2013.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

8,90 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Ethique à Eudème, édition bilingue”

Fiche technique

  • Auteur : Aristote
  • préface de : Catherine Dalimier
  • Éditeur : Flammarion
  • Collection : GF
  • Date de parution : 01/10/14
  • EAN : 9782081332522
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 350
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Voici venu le temps de l’Éthique à Eudème. Comme l’Éthique à Nicomaque, cette autre Éthique attribuée à Aristote a pour objet l’achèvement de l’humanité dans l’homme, achèvement qui se confond avec le bonheur. Mais tandis que le premier traité est expressément lié à un projet politique, le second insiste sur la dimension intime – et néanmoins universelle – de l’éthique : « Si la beauté d’une vie réside dans des choses obtenues par hasard ou par nature, beaucoup de gens ne pourraient l’espérer : leur effort ne permettrait pas de l’obtenir, elle ne dépendrait pas d’eux et ne pourrait être leur objet d’étude. En revanche, s’il consiste en une certaine qualité qu’ont une personne et ses actes, le bien de la vie pourrait être plus commun et plus divin. » Cette affirmation du choix individuel comme principe de la conduite éthique est à la source de la longue réflexion occidentale sur la responsabilité morale et juridique. C’est ainsi que l’Éthique à Eudème, longtemps restée dans l’ombre de l’Éthique à Nicomaque, fait l’objet aujourd’hui d’une véritable redécouverte, à laquelle entend contribuer la présente édition. Virginie Berthemet, © Flammarion (d’après la mosaïque dite d’Alexandre, musée national archéologique de Naples). © Flammarion, Paris, 2013.

Biographie d’Aristote

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire