Votre compte

Études françaises. Vol. 52 No. 3, 2016


À la fin du xixe siècle se développe dans le sillage des efforts décadents et symbolistes une poétique du silence « dont Mallarmé est généralement tenu pour l’initiateur et le responsable », et ce, en raison de sa promotion comme chef de file de ces nouvelles tendances. Que l’aîné soit demeuré circonspect à l’égard de ses émules avec lesquels il était loin de partager toutes considérations n’enlève rien à l’évidence d’un legs persistant dans la façon d’aborder son oeuvre, cet héritage fût-il soumis à des variations de perspective au gré des préoccupations de la critique. En effet, les études qui articulent silence et modernité sous l’égide de Mallarmé sont légion. De simples considérations formelles et stylistiques sur l’écriture du fragment ou sur la notion d’hermétisme et d’obscurité sémantique (le « silence » du sens), elles peuvent aller jusqu’à appuyer le constat d’Adorno du défaut d’une parole poétique qui ne soit obscène après la barbarie politique du xxe siècle en suggérant exemplairement les limites du dire.
7,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Études françaises. Vol. 52 No. 3, 2016”

Fiche technique

Résumé

À la fin du xixe siècle se développe dans le sillage des efforts décadents et symbolistes une poétique du silence « dont Mallarmé est généralement tenu pour l’initiateur et le responsable », et ce, en raison de sa promotion comme chef de file de ces nouvelles tendances. Que l’aîné soit demeuré circonspect à l’égard de ses émules avec lesquels il était loin de partager toutes considérations n’enlève rien à l’évidence d’un legs persistant dans la façon d’aborder son oeuvre, cet héritage fût-il soumis à des variations de perspective au gré des préoccupations de la critique. En effet, les études qui articulent silence et modernité sous l’égide de Mallarmé sont légion. De simples considérations formelles et stylistiques sur l’écriture du fragment ou sur la notion d’hermétisme et d’obscurité sémantique (le « silence » du sens), elles peuvent aller jusqu’à appuyer le constat d’Adorno du défaut d’une parole poétique qui ne soit obscène après la barbarie politique du xxe siècle en suggérant exemplairement les limites du dire.

Biographie de Éric Benoit

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire