Votre compte

Evaluer le risque de suicide


Appréhender le suicide pour mieux le prévenir.

Toutes les 40 secondes, quelque part dans le monde, quelqu’un se donne la mort. En Belgique, on estime à 2 000 le nombre de morts par suicide chaque année. Ces chiffres symbolisent la nécessité de mettre en place des outils efficaces afin de suivre au mieux les personnes à tendances suicidaires. Au fil des pages, l’auteur présente une série d’outils inédits sous forme de fiches pratiques que le lecteur pourra utiliser directement dans le cadre de ses consultations ou de ses recherches. Tous ont comme objectifs l’évaluation et l’orientation des patients. Ils sont accompagnés de cas pratiques visant à guider de façon concrète le praticien ou le médecin dans son intervention.

A travers cet ouvrage, découvrez, sous forme de fiches pratiques, une série d’outils inédits destinés à l’évaluation et à l’orientation des patients.

EXTRAIT

Ce dernier paragraphe récapitule de manière synthétique la présence des signes d’alerte (warnings signs) et, bien qu’ils ne prédisent pas le geste suicidaire, la présence d’un seul d’entre eux donne une gravité particulière à la crise. À l’inverse, cependant, leur absence ne signifie pas qu’il n’y aura pas de passage à l’acte. Ces signes sont :
- une menace directe/annonce d’immédiateté ;
- une activité suicidaire délirante ou hallucinée ;
- un antécédent suicidaire grave ;
- un plan clair et défini ;
- une recherche active de moyens autolytiques ;
- un état de grande agitation ou une inertie complète ;
- une suspicion de dissimulation d’information (mensonge, etc.).

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jérémie Vandevoorde est docteur en Psychologie clinique et chargé des cours à l’université Paris Ouest Nanterre – La Défense. Il travaille depuis une dizaine d’années dans le suivi des personnes à tendances suicidaires. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur la suicidologie, le passage à l’acte hétéro et auto-agressif, l’évaluation en Protection de l’Enfance, les phénomènes dissociatifs et la psychologie de l’action.

Ce livre est classé dans les catégories :

29,99 €
?

Version papier

29,90 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Evaluer le risque de suicide”

Fiche technique

  • Auteur : Jérémie Vandervoorde
  • Éditeur : Mardaga
  • Date de parution : 18/04/18
  • EAN : 9782804705787
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 263
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Appréhender le suicide pour mieux le prévenir.

Toutes les 40 secondes, quelque part dans le monde, quelqu’un se donne la mort. En Belgique, on estime à 2 000 le nombre de morts par suicide chaque année. Ces chiffres symbolisent la nécessité de mettre en place des outils efficaces afin de suivre au mieux les personnes à tendances suicidaires. Au fil des pages, l’auteur présente une série d’outils inédits sous forme de fiches pratiques que le lecteur pourra utiliser directement dans le cadre de ses consultations ou de ses recherches. Tous ont comme objectifs l’évaluation et l’orientation des patients. Ils sont accompagnés de cas pratiques visant à guider de façon concrète le praticien ou le médecin dans son intervention.

A travers cet ouvrage, découvrez, sous forme de fiches pratiques, une série d’outils inédits destinés à l’évaluation et à l’orientation des patients.

EXTRAIT

Ce dernier paragraphe récapitule de manière synthétique la présence des signes d’alerte (warnings signs) et, bien qu’ils ne prédisent pas le geste suicidaire, la présence d’un seul d’entre eux donne une gravité particulière à la crise. À l’inverse, cependant, leur absence ne signifie pas qu’il n’y aura pas de passage à l’acte. Ces signes sont :
- une menace directe/annonce d’immédiateté ;
- une activité suicidaire délirante ou hallucinée ;
- un antécédent suicidaire grave ;
- un plan clair et défini ;
- une recherche active de moyens autolytiques ;
- un état de grande agitation ou une inertie complète ;
- une suspicion de dissimulation d’information (mensonge, etc.).

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jérémie Vandevoorde est docteur en Psychologie clinique et chargé des cours à l’université Paris Ouest Nanterre – La Défense. Il travaille depuis une dizaine d’années dans le suivi des personnes à tendances suicidaires. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur la suicidologie, le passage à l’acte hétéro et auto-agressif, l’évaluation en Protection de l’Enfance, les phénomènes dissociatifs et la psychologie de l’action.

Biographie de Jérémie Vandervoorde

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire