Votre compte

Failles / Traces


Comme Parafe (1994) et Codex (2001) précédemment parus dans la collection Poésie/Flammarion, Failles / traces fait alterner plusieurs séquences poétiques composées ces dernières années – parmi lesquelles on retiendra particulièrement le Retable adressé à Rachel Blau DuPlessis – et la réinscription de quelques textes plus anciens, que le temps seul pouvait conduire à leur terme. Mais le travail d’Auxeméry a toujours été d’un seul bloc : ses divers ouvrages n’en forment qu’un, où la matière du réel et la chair des mots tissent leur lent et fructueux dialogue. Et si depuis Les animaux industrieux (2007) la méditation paraît plus amère, face à l’effondrement du siècle, ce nouvel ensemble n’en continue pas moins d’opposer à la vanité du travail des hommes la beauté fugace de leurs gestes, l’élan rigoureux de leurs rêves, la grandeur parfois des signes qu’ils ont su tracer.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

12,65 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Failles / Traces”

Fiche technique

Résumé

Comme Parafe (1994) et Codex (2001) précédemment parus dans la collection Poésie/Flammarion, Failles / traces fait alterner plusieurs séquences poétiques composées ces dernières années – parmi lesquelles on retiendra particulièrement le Retable adressé à Rachel Blau DuPlessis – et la réinscription de quelques textes plus anciens, que le temps seul pouvait conduire à leur terme. Mais le travail d’Auxeméry a toujours été d’un seul bloc : ses divers ouvrages n’en forment qu’un, où la matière du réel et la chair des mots tissent leur lent et fructueux dialogue. Et si depuis Les animaux industrieux (2007) la méditation paraît plus amère, face à l’effondrement du siècle, ce nouvel ensemble n’en continue pas moins d’opposer à la vanité du travail des hommes la beauté fugace de leurs gestes, l’élan rigoureux de leurs rêves, la grandeur parfois des signes qu’ils ont su tracer.

Biographie de Jean-Paul Auxeméry

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire