Votre compte

Fonction du cinéma


Texte inrégral révisé suivi d'une biographie d'Élie Faure. Élie Faure a aimé Charlie Chaplin dès son premier film. Mêlé aux aux foules anonymes du début du cinéma, il a vibré comme il fallait, ri quand il le fallait, comme tout le monde. Critique d'art clairvoyant et conscient de sa satisfaction, il fut aussi l'un des premiers esthéticiens à célébrer l'art du cinéma et en a tiré des conclusions qui n'ont pas été sans déterminer son attitude devant l'évolution générale de notre civilisation. Voici, reconstitué par une série d'essais extraits de ses œuvres, son témoignage prophétique, majeur et toujours d'actualité, sur le septième art. Comparant le cinéma à la peinture, à la danse, au théâtre, à l'architecture, à la musique, l'auteur de la célèbre "Histoire de l'Art" en marque la destination profonde, à la fois rythmique et plastique. Il y aborde notamment "La prescience du Tintoret", "La danse et le cinéma", "La cinéplastique", "Charlot", "La mystique du cinéma", "La vocation du cinéma", et enfin une "Défense et illustration de la machine" dont le cinéma serait l'art emblématique.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Fonction du cinéma”

Fiche technique

  • Auteur : Elie Faure
  • Éditeur : République des Lettres
  • Date de parution : 23/08/15
  • EAN : 9782824902692
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 120
  • Protection : NC

Résumé

Texte inrégral révisé suivi d'une biographie d'Élie Faure. Élie Faure a aimé Charlie Chaplin dès son premier film. Mêlé aux aux foules anonymes du début du cinéma, il a vibré comme il fallait, ri quand il le fallait, comme tout le monde. Critique d'art clairvoyant et conscient de sa satisfaction, il fut aussi l'un des premiers esthéticiens à célébrer l'art du cinéma et en a tiré des conclusions qui n'ont pas été sans déterminer son attitude devant l'évolution générale de notre civilisation. Voici, reconstitué par une série d'essais extraits de ses œuvres, son témoignage prophétique, majeur et toujours d'actualité, sur le septième art. Comparant le cinéma à la peinture, à la danse, au théâtre, à l'architecture, à la musique, l'auteur de la célèbre "Histoire de l'Art" en marque la destination profonde, à la fois rythmique et plastique. Il y aborde notamment "La prescience du Tintoret", "La danse et le cinéma", "La cinéplastique", "Charlot", "La mystique du cinéma", "La vocation du cinéma", et enfin une "Défense et illustration de la machine" dont le cinéma serait l'art emblématique.

Biographie d’Elie Faure

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire