Votre compte

Forme et objet. Un traité des choses


Qu’est-ce qu’une chose ?
Abattant les dernières barrières philosophiques qui circonscrivaient le champ des choses, ce Traité considérera sur un plan d’égalité une table, un silex taillé, un quark, un gène, une personne humaine, le mot « vérité », une robe rouge, la couleur d’un tableau abstrait, un tiers de branche d’acacia, l’espèce chimpanzé, cinq secondes, un rite de passage, l’inexistence d’un fait ou un cercle carré. Voilà les choses qui sont aujourd’hui les nôtres : un tohu-bohu de réel, de possible, de matière, de mots et d’idées. Face à ce paysage nouveau, ce Traité ne propose ni une phénoménologie réinventée, ni une analyse du concept de « chose », ni une pensée critique de la réification. Il invite plutôt à prendre le large pour une toute autre aventure théorique. Il suggère d’explorer d’abord notre monde comme s’il était vraiment plat, en lui ôtant toute détermination, toute intensité, tout relief. Dans un second temps seulement, à l’aide de concepts forgés dans cette pauvreté ontologique radicale, il invite à retrouver la possibilité d’un univers, c’est-à-dire l’ensemble de choses non plus seules, mais les unes dans les autres. Le désert formel se transformera en encyclopédie luxuriante de nos objets contemporains, de leur ordre et de leur désordre. Ainsi verra-t-on se dessiner les grandes querelles actuelles sur le classement des objets autour de nous, des objets en nous et de nous-mêmes en tant qu’objets : par parties, par espèces, par genres ou même par âges. Comment découper les choses pour vivre parmi elles et en être une soi-même ?

23,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Forme et objet. Un traité des choses”

Fiche technique

Résumé

Qu’est-ce qu’une chose ?
Abattant les dernières barrières philosophiques qui circonscrivaient le champ des choses, ce Traité considérera sur un plan d’égalité une table, un silex taillé, un quark, un gène, une personne humaine, le mot « vérité », une robe rouge, la couleur d’un tableau abstrait, un tiers de branche d’acacia, l’espèce chimpanzé, cinq secondes, un rite de passage, l’inexistence d’un fait ou un cercle carré. Voilà les choses qui sont aujourd’hui les nôtres : un tohu-bohu de réel, de possible, de matière, de mots et d’idées. Face à ce paysage nouveau, ce Traité ne propose ni une phénoménologie réinventée, ni une analyse du concept de « chose », ni une pensée critique de la réification. Il invite plutôt à prendre le large pour une toute autre aventure théorique. Il suggère d’explorer d’abord notre monde comme s’il était vraiment plat, en lui ôtant toute détermination, toute intensité, tout relief. Dans un second temps seulement, à l’aide de concepts forgés dans cette pauvreté ontologique radicale, il invite à retrouver la possibilité d’un univers, c’est-à-dire l’ensemble de choses non plus seules, mais les unes dans les autres. Le désert formel se transformera en encyclopédie luxuriante de nos objets contemporains, de leur ordre et de leur désordre. Ainsi verra-t-on se dessiner les grandes querelles actuelles sur le classement des objets autour de nous, des objets en nous et de nous-mêmes en tant qu’objets : par parties, par espèces, par genres ou même par âges. Comment découper les choses pour vivre parmi elles et en être une soi-même ?

Biographie de Tristan Garcia

Tristan Garcia est considéré comme une des voix les plus importantes de notre époque. Auteur d’une œuvre littéraire saluée dès ses débuts par le Prix de Flore pour La Meilleure part des hommes (2008), d’une œuvre philosophique déjà entrée dans le canon des universités – notamment avec Forme et Objet (2011) -, il est également l’auteur d’essais dont, récemment, La Vie intense.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire