Votre compte

Frères d'armes

Bruno Cabanes (preface_by)

Pascale Haas (translator)


Inédit en France, le livre d’Eugene B. Sledge, Frères d’armes, est considéré comme le témoignage de référence sur la guerre du Pacifique par les historiens et les cinéastes. Sledge a vingt ans quand, avec ses camarades de la 1re division des Marines, il débarque sur la petite île de Peleliu, où vont se dérouler de furieux combats contre les troupes japonaises. Ce sera ensuite l’assaut sur l’île d’Okinawa, dont la conquête va coûter 50 000 hommes, tués ou blessés, aux Américains, 25 000 autres étant évacués pour stress post-traumatique. De la compagnie de Sledge, ils ne seront que 26 à survivre. Surnommé « Sledgehammer » (la massue), le jeune marine est en première ligne, servant d’un mortier de 60 mm, et tient son journal de guerre en prenant des notes sur une édition de poche du Nouveau Testament, base de son livre publié en 1981 qui connaît un succès immédiat. Personne n’a décrit comme Sledge l’enfer de la guerre du Pacifique. Il ne cache rien des combats d’extermination qui se livrent et des effets destructeurs de cette violence inouïe sur les jeunes soldats américains. Car entre les marines et les Japonais, la haine est totale, « une haine brutale, primitive, aussi caractéristique de l’horreur de la guerre dans le Pacifique que le sont les palmiers et les îles ». Ken Burns a consacré un épisode à Eugene B. Sledge dans sa série documentaire sur la Seconde Guerre mondiale et son livre a inspiré la série télévisée de Tom Hanks et Steven Spielberg The Pacific.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Frères d'armes”

Fiche technique

Résumé

Inédit en France, le livre d’Eugene B. Sledge, Frères d’armes, est considéré comme le témoignage de référence sur la guerre du Pacifique par les historiens et les cinéastes. Sledge a vingt ans quand, avec ses camarades de la 1re division des Marines, il débarque sur la petite île de Peleliu, où vont se dérouler de furieux combats contre les troupes japonaises. Ce sera ensuite l’assaut sur l’île d’Okinawa, dont la conquête va coûter 50 000 hommes, tués ou blessés, aux Américains, 25 000 autres étant évacués pour stress post-traumatique. De la compagnie de Sledge, ils ne seront que 26 à survivre. Surnommé « Sledgehammer » (la massue), le jeune marine est en première ligne, servant d’un mortier de 60 mm, et tient son journal de guerre en prenant des notes sur une édition de poche du Nouveau Testament, base de son livre publié en 1981 qui connaît un succès immédiat. Personne n’a décrit comme Sledge l’enfer de la guerre du Pacifique. Il ne cache rien des combats d’extermination qui se livrent et des effets destructeurs de cette violence inouïe sur les jeunes soldats américains. Car entre les marines et les Japonais, la haine est totale, « une haine brutale, primitive, aussi caractéristique de l’horreur de la guerre dans le Pacifique que le sont les palmiers et les îles ». Ken Burns a consacré un épisode à Eugene B. Sledge dans sa série documentaire sur la Seconde Guerre mondiale et son livre a inspiré la série télévisée de Tom Hanks et Steven Spielberg The Pacific.

Biographie d’Eugene Sledge

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire