Votre compte

Hé cool, la Seine !


Noyades, disparitions et de nombreux autres rebondissements sont au menu de cette intrigue palpitante.

On a beau être dans le Val-de-Marne, c'est quand même la Seine la patronne !
Alors embarquez sans plus attendre pour une croisière entre Ablon et Vitry qui vous fera côtoyer, tour à tour, un noyé sans bec verseur (ou serveur selon la circonstance) et un producteur de télé qui disparaît et réapparaît sans crier gare.
Quand vous saurez que le vieux a confié sa première enquête en solo à Vanessa, que Momo émarge à la Cotorep, que René a trop levé le coude, vous vous demanderez si, désormais, je me contente d'un rôle de figurant. Y a de ça mais pas que… Vous y découvrirez les dessous du show-biz et de la mère de mon frère. Ça vaut le détour, croyez-moi ! Et je suis sûr que, vous aussi, vous aurez envie d'y retourner. Alors, tous en Seine !

Mise en garde de l'éditeur : de nombreux cas d'addiction ont été rapportés. Cette addiction semble irréversible et définitive. Toutefois, à ce jour, aucune plainte n'a été enregistrée.

Laissez-vous embarquer dans une nouvelle enquête décalée !

EXTRAIT

Il se racle la gorge, vide sa tasse et prend une inspiration.
Il va parler, il parle :
— Bon, je commence par le début. Le ministère a sélectionné mon commissariat pour tester des nouvelles caméras de surveillance. Depuis les attentats, ça se bouge dans les étages.
Je le coupe :
— Ben, si ce sont des photos de caméras de surveillance, y a eu un certain progrès ! Nickel comme rendu !
En effet, on croirait que les nanas ont posé. La qualité est optimale. Ça change des clichés qu’on nous montre aux infos avec des types en noir et blanc, généralement flous. Il poursuit :
— C’est le dernier cri du matos que je qualifie de Big Brother. Mais c’est pas tout, même si le progrès est patent…

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Une écriture gouailleuse, jubilatoire, des trouvailles littéraires fort bienvenues, et des éclairages sur cette terra incognita que représente la banlieue pour les provinciaux, qui ne la connaissent en général qu'à travers la vision tronquée qu'en donnent les médias... Un vrai coup de cœur! - Jean Failler

Ce roman, qui ne manque pas de péripéties, fait partie des agréables divertissements qu’on apprécie pour leur bonne humeur. Quand polar et humour vont de pair, ne boudons pas notre plaisir. - Blog Action-Suspense

À PROPOS DE L'AUTEUR

Banlieusard pur jus, Cicéron Angledoit - de son vrai nom Claude Picq - est né en 1953 à Ivry, ceinture verte de Paris transformée depuis en banlieue rouge.
« Poursuivi » par les études (faute de les avoir poursuivies lui-même) jusqu’au bac, il est entré dans la vie active par la voie bancaire. Très tôt il a eu goût pour la lecture : Céline, Dard, Mallet… Et très tôt il a ressenti le besoin d’écrire.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Hé cool, la Seine !”

Fiche technique

Résumé

Noyades, disparitions et de nombreux autres rebondissements sont au menu de cette intrigue palpitante.

On a beau être dans le Val-de-Marne, c'est quand même la Seine la patronne !
Alors embarquez sans plus attendre pour une croisière entre Ablon et Vitry qui vous fera côtoyer, tour à tour, un noyé sans bec verseur (ou serveur selon la circonstance) et un producteur de télé qui disparaît et réapparaît sans crier gare.
Quand vous saurez que le vieux a confié sa première enquête en solo à Vanessa, que Momo émarge à la Cotorep, que René a trop levé le coude, vous vous demanderez si, désormais, je me contente d'un rôle de figurant. Y a de ça mais pas que… Vous y découvrirez les dessous du show-biz et de la mère de mon frère. Ça vaut le détour, croyez-moi ! Et je suis sûr que, vous aussi, vous aurez envie d'y retourner. Alors, tous en Seine !

Mise en garde de l'éditeur : de nombreux cas d'addiction ont été rapportés. Cette addiction semble irréversible et définitive. Toutefois, à ce jour, aucune plainte n'a été enregistrée.

Laissez-vous embarquer dans une nouvelle enquête décalée !

EXTRAIT

Il se racle la gorge, vide sa tasse et prend une inspiration.
Il va parler, il parle :
— Bon, je commence par le début. Le ministère a sélectionné mon commissariat pour tester des nouvelles caméras de surveillance. Depuis les attentats, ça se bouge dans les étages.
Je le coupe :
— Ben, si ce sont des photos de caméras de surveillance, y a eu un certain progrès ! Nickel comme rendu !
En effet, on croirait que les nanas ont posé. La qualité est optimale. Ça change des clichés qu’on nous montre aux infos avec des types en noir et blanc, généralement flous. Il poursuit :
— C’est le dernier cri du matos que je qualifie de Big Brother. Mais c’est pas tout, même si le progrès est patent…

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Une écriture gouailleuse, jubilatoire, des trouvailles littéraires fort bienvenues, et des éclairages sur cette terra incognita que représente la banlieue pour les provinciaux, qui ne la connaissent en général qu'à travers la vision tronquée qu'en donnent les médias... Un vrai coup de cœur! - Jean Failler

Ce roman, qui ne manque pas de péripéties, fait partie des agréables divertissements qu’on apprécie pour leur bonne humeur. Quand polar et humour vont de pair, ne boudons pas notre plaisir. - Blog Action-Suspense

À PROPOS DE L'AUTEUR

Banlieusard pur jus, Cicéron Angledoit - de son vrai nom Claude Picq - est né en 1953 à Ivry, ceinture verte de Paris transformée depuis en banlieue rouge.
« Poursuivi » par les études (faute de les avoir poursuivies lui-même) jusqu’au bac, il est entré dans la vie active par la voie bancaire. Très tôt il a eu goût pour la lecture : Céline, Dard, Mallet… Et très tôt il a ressenti le besoin d’écrire.

Biographie de Cicéron Angledroit

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire