Votre compte

Histoire des droits en Europe


Retracer l’évolution des droits en Europe, c’est faire l’histoire de nos sociétés depuis le milieu du XVIIIe siècle, qui marque l’entrée dans l’ère contemporaine : Révolution française, révolution industrielle, revendications ouvrières, mouvements féministes ou familialistes ont provoqué de profondes transformations juridiques en France et ailleurs, suscitant, au début du XXe siècle, un rapprochement des différentes législations. Mais la naissance du droit soviétique puis l’avènement des régimes fascistes ont fait prévaloir les clivages politiques et idéologiques pendant l’entre-deux-guerres, coupure qui perdurera quarante ans après la Seconde Guerre mondiale. Il faudra attendre la chute du mur de Berlin pour que les confluences l’emportent dans une Europe en proie à de nouveaux débats : l’avenir de l’État providence, avec les risques de remise en cause des acquis des travailleurs, ou les métamorphoses du droit de la famille. À l’heure où se pose avec acuité la question du degré souhaitable d’harmonisation dans l’Union européenne, cette perspective historique aide à réfléchir sur la diversité et la communauté des droits.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Version papier

16,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Histoire des droits en Europe”

Fiche technique

Résumé

Retracer l’évolution des droits en Europe, c’est faire l’histoire de nos sociétés depuis le milieu du XVIIIe siècle, qui marque l’entrée dans l’ère contemporaine : Révolution française, révolution industrielle, revendications ouvrières, mouvements féministes ou familialistes ont provoqué de profondes transformations juridiques en France et ailleurs, suscitant, au début du XXe siècle, un rapprochement des différentes législations. Mais la naissance du droit soviétique puis l’avènement des régimes fascistes ont fait prévaloir les clivages politiques et idéologiques pendant l’entre-deux-guerres, coupure qui perdurera quarante ans après la Seconde Guerre mondiale. Il faudra attendre la chute du mur de Berlin pour que les confluences l’emportent dans une Europe en proie à de nouveaux débats : l’avenir de l’État providence, avec les risques de remise en cause des acquis des travailleurs, ou les métamorphoses du droit de la famille. À l’heure où se pose avec acuité la question du degré souhaitable d’harmonisation dans l’Union européenne, cette perspective historique aide à réfléchir sur la diversité et la communauté des droits.

Biographie de Jean-Louis Halperin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire