Votre compte

Histoire des peuples d'Amérique


Comment raconter l’histoire des peuples originaires du nord, du centre et du sud de cet immense continent américain   appelés «  Indiens  » par les conquistadores et missionnaires  ? En ne se limitant pas à la seule période circonscrite aux sources écrites rédigées généralement par des chroniqueurs, des prêtres, des lettrés, fussent-ils d’origine indigène. Et en dépassant les barrières nationales, qui ne datent que du xixe  siècle.
Dans ce récit d’une richesse exceptionnelle et agrémenté d’illustrations, Carmen Bernand relève le défi avec brio. Elle s’intéresse aux trajets et réseaux d’échanges, à la violence sacerdotale et au sacrifice, qui est la dette que les hommes payent pour vivre, à la force agissante des signes sacrés gravés, peints, modelés sur des supports variés, à la Montagne sacrée, source de vie, et enfin au chamanisme, arrivé en Amérique avec les migrations asiatiques préhistoriques.
Coquillages, maïs, drogues, dieux ou temples ponctuent ce grand voyage qui nous entraîne sur la trace des Mayas, des Aztèques, des Incas et bien d’autres encore, depuis les origines jusqu’à la Conquête, de la période coloniale à la formation des États-nations modernes.
 
Ethnologue et anthropologue, Carmen Bernand a enseigné à l’université Paris X-Nanterre jusqu’en 2005. Après avoir travaillé sur les populations andines et effectué plusieurs recherches de terrain en anthropologie, elle s'est consacrée à l'histoire de l’Amérique latine. Elle a publié de très nombreux livres, en français et en espagnol.

Ce livre est classé dans les catégories :

32,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Histoire des peuples d'Amérique”

Fiche technique

  • Auteur : Carmen Bernand
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Divers Histoire
  • Date de parution : 10/04/19
  • EAN : 9782213713380
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 660
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Comment raconter l’histoire des peuples originaires du nord, du centre et du sud de cet immense continent américain   appelés «  Indiens  » par les conquistadores et missionnaires  ? En ne se limitant pas à la seule période circonscrite aux sources écrites rédigées généralement par des chroniqueurs, des prêtres, des lettrés, fussent-ils d’origine indigène. Et en dépassant les barrières nationales, qui ne datent que du xixe  siècle.
Dans ce récit d’une richesse exceptionnelle et agrémenté d’illustrations, Carmen Bernand relève le défi avec brio. Elle s’intéresse aux trajets et réseaux d’échanges, à la violence sacerdotale et au sacrifice, qui est la dette que les hommes payent pour vivre, à la force agissante des signes sacrés gravés, peints, modelés sur des supports variés, à la Montagne sacrée, source de vie, et enfin au chamanisme, arrivé en Amérique avec les migrations asiatiques préhistoriques.
Coquillages, maïs, drogues, dieux ou temples ponctuent ce grand voyage qui nous entraîne sur la trace des Mayas, des Aztèques, des Incas et bien d’autres encore, depuis les origines jusqu’à la Conquête, de la période coloniale à la formation des États-nations modernes.
 
Ethnologue et anthropologue, Carmen Bernand a enseigné à l’université Paris X-Nanterre jusqu’en 2005. Après avoir travaillé sur les populations andines et effectué plusieurs recherches de terrain en anthropologie, elle s'est consacrée à l'histoire de l’Amérique latine. Elle a publié de très nombreux livres, en français et en espagnol.

Biographie de Carmen Bernand

Carmen Bernand est anthropologue et historienne. Née en France en 1939 de parents espagnols réfugiés, elle a vécu vingt-cinq ans en Argentine où elle a fait des études d'ethnologie à l'Université de Buenos Aires. A la fin de 1964, elle s'est installée à Paris et a préparé une thèse de troisième cycle sous la direction de M. Claude Lévi-Strauss, suivie quelques années plus tard par un doctorat d'Etat sur les paysanneries andines, sous la direction de M. Olivier Dollfuss. Nommée en 1967 à l'université de Paris X, elle y a enseigné à tous les échelons ; en 1994, elle a été élue à l'Institut universitaire de France.   Carmen Bernand a effectué des enquêtes de terrain auprès des populations andines de l'Argentine, du Pérou et de l'Equateur, mais aussi en France (Nanterre, Creil) et aux Etats-Unis (sud du Texas). Au centre de ses observations figurent les représentations du malheur et du corps, ainsi que les métissages culturels. Depuis la fin des années 1980, elle se consacre à l'anthropologie historique de l'Amérique latine.   Avec Serge Gruzinski, Carmen Bernand a publié De l'idolâtrie (Seuil, 1988), et deux tomes d'Histoire du Nouveau Monde (Fayard, 1991 et 1993). Elle est par ailleurs l'auteur d'une Histoire de Buenos Aires (Fayard, 1997), sans oublier, en 2002, son étude en langue espagnole sur l'esclavage urbain en Amérique coloniale pour la Fundación Tavera de Madrid : Negros, esclavos y libres en las ciudades hispanoamericanas. Plus récemment, on lui doit Un Inca platonicien : Garcilaso de la Vega (Fayard, 2006). Carmen Bernand prépare actuellement un livre sur l'origine des musiques populaires en Amérique latine. Intéressée par la fiction, elle a également écrit, en espagnol, un roman policier dont l'action se situe à l'époque des Incas.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire