Votre compte

Histoire du Manitoba français (tome 2) : Le temps des outrages


Récipiendaire du Prix Champlain 2014 Le temps des outrages, tome 2 – Histoire du Manitoba français, retrace l’époque se situant entre 1870 et 1916, au Manitoba français. En 1870, il n’y a aucun précédent pour guider les pas des uns et des autres, entre les forces en présence. Les questions touchant l’amnistie et les terres ancestrales sont déterminantes pour le peuple Métis. Victime de stratagèmes douteux, Louis Riel, leur chef historique, voit ses ambitions politiques contrecarrées et il perd la vie. En 1890, les droits scolaires et linguistiques garantis dans la Loi du Manitoba (1870), s’envolent comme des fétus de paille. En 1916, le Vatican ampute le diocèse de Saint-Boniface, au profit de la majorité catholique anglophone. Quarante-six ans après son adhésion au Canada, le Manitoba français est dépouillé de l’héritage de ses fondateurs laïcs et religieux, Louis Riel et Mgr Norbert Provencher. Dans cet ouvrage, l’historienne Jacqueline Blay poursuit son travail de déchiffrage minutieux et documente l’évolution et les rapports des communautés métisse, francophone et anglophone, la position du Québec et du Canada dans ces dossiers qui sont, encore de nos jours, d’actualité constitutionnelle. C’est la première fois que cette histoire est retracée dans son ensemble, en français.
13,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Histoire du Manitoba français (tome 2) : Le temps des outrages”

Fiche technique

Résumé

Récipiendaire du Prix Champlain 2014 Le temps des outrages, tome 2 – Histoire du Manitoba français, retrace l’époque se situant entre 1870 et 1916, au Manitoba français. En 1870, il n’y a aucun précédent pour guider les pas des uns et des autres, entre les forces en présence. Les questions touchant l’amnistie et les terres ancestrales sont déterminantes pour le peuple Métis. Victime de stratagèmes douteux, Louis Riel, leur chef historique, voit ses ambitions politiques contrecarrées et il perd la vie. En 1890, les droits scolaires et linguistiques garantis dans la Loi du Manitoba (1870), s’envolent comme des fétus de paille. En 1916, le Vatican ampute le diocèse de Saint-Boniface, au profit de la majorité catholique anglophone. Quarante-six ans après son adhésion au Canada, le Manitoba français est dépouillé de l’héritage de ses fondateurs laïcs et religieux, Louis Riel et Mgr Norbert Provencher. Dans cet ouvrage, l’historienne Jacqueline Blay poursuit son travail de déchiffrage minutieux et documente l’évolution et les rapports des communautés métisse, francophone et anglophone, la position du Québec et du Canada dans ces dossiers qui sont, encore de nos jours, d’actualité constitutionnelle. C’est la première fois que cette histoire est retracée dans son ensemble, en français.

Biographie de Jacqueline Blay

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire