Votre compte

Histoire politique de l'affaire Dreyfus


L’affaire Dreyfus est souvent décrite comme un coup de massue tombant sur le jeu politique. Or c’est la crise politique larvée qui permit à l’erreur judiciaire initiale de devenir une affaire majeure, la première tentant d’ignorer la seconde, puis la récupérant tardivement pour relancer le régime et en empêcher la réforme. Cette vision heurtera sans doute ceux qui veulent d’abord voir dans l’Affaire un grand combat moral, mais cet élargissement de la perspective révèle les défaillances du moment et les déceptions ultérieures.
Pourquoi une erreur judiciaire est-elle devenue l’Affaire tout court ? Pourquoi l’opinion publique et la classe politique ont-elles été si longtemps hostiles aux dreyfusards ? Pour analyser le paysage et le climat où a surgi l’affaire Dreyfus et mieux en comprendre les évolutions puis l’insatisfaisant dénouement, il faut examiner les structures du régime qui la subit tant bien que mal ; la Troisième République et l’affaire Dreyfus s’éclairent dès lors l’une et l’autre.

Bertrand Joly, ancien conservateur aux Archives nationales, enseigne à l’université de Nantes. Il a notamment publié un Dictionnaire biographique et géographique du nationalisme français, 1880-1900 (H. Champion, 1998), Paul Déroulède (Perrin, 1998) et Nationalistes et Conservateurs en France, 1885-1902 (Les Indes savantes, 2008).

Ce livre est classé dans les catégories :

30,99 €
?

Version papier

32,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Histoire politique de l'affaire Dreyfus”

Fiche technique

  • Auteur : Bertrand Joly
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Divers Histoire
  • Date de parution : 13/11/14
  • EAN : 9782213676678
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 784
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

L’affaire Dreyfus est souvent décrite comme un coup de massue tombant sur le jeu politique. Or c’est la crise politique larvée qui permit à l’erreur judiciaire initiale de devenir une affaire majeure, la première tentant d’ignorer la seconde, puis la récupérant tardivement pour relancer le régime et en empêcher la réforme. Cette vision heurtera sans doute ceux qui veulent d’abord voir dans l’Affaire un grand combat moral, mais cet élargissement de la perspective révèle les défaillances du moment et les déceptions ultérieures.
Pourquoi une erreur judiciaire est-elle devenue l’Affaire tout court ? Pourquoi l’opinion publique et la classe politique ont-elles été si longtemps hostiles aux dreyfusards ? Pour analyser le paysage et le climat où a surgi l’affaire Dreyfus et mieux en comprendre les évolutions puis l’insatisfaisant dénouement, il faut examiner les structures du régime qui la subit tant bien que mal ; la Troisième République et l’affaire Dreyfus s’éclairent dès lors l’une et l’autre.

Bertrand Joly, ancien conservateur aux Archives nationales, enseigne à l’université de Nantes. Il a notamment publié un Dictionnaire biographique et géographique du nationalisme français, 1880-1900 (H. Champion, 1998), Paul Déroulède (Perrin, 1998) et Nationalistes et Conservateurs en France, 1885-1902 (Les Indes savantes, 2008).

Biographie de Bertrand Joly

Bertrand Joly, ancien élève de l'École des chartes et docteur en histoire, enseigne à l'université de Nantes ainsi qu'à l'École des hautes études en sciences sociales. Il a dirigé le Dictionnaire biographique et géographique du nationalisme français, 1880-1900 (1998) et a publié notamment Paul Déroulède. Le père du nationalisme (1998), Nationalistes et Conservateurs en France, 1885-1902 (2008). 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire