Votre compte

Histoires extraordinaires

Charles Baudelaire (translator)

Roger Asselineau (general_editor)


Un cheval peut-il venger la mort de son maître ? Jusqu’où ira la troublante ressemblance d’une fille avec sa mère décédée ? Qui a commis les meurtres atroces de la rue Morgue ? L’univers dans lequel nous plongent les nouvelles de ce recueil grouille d’horreurs et de mystères. Pour y faire face et conjurer son angoisse, l’auteur s’arme de rire et de raison : en appliquant l’analyse logique à la littérature d’imagination, Poe a inventé le récit policier. Dans cet écrivain de la peur, qui décontenança les romanciers de son temps mais ravit les poètes, Baudelaire a reconnu un frère. Il a sélectionné ses contes préférés pour offrir au public français les Histoires extraordinaires (1856). Sa traduction leur confère une beauté supplémentaire, ciselant avec art les cris de souffrance poignants d’un homme perdu dans un monde hostile.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,49 €
?

Version papier

3,80 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Histoires extraordinaires”

Fiche technique

Résumé

Un cheval peut-il venger la mort de son maître ? Jusqu’où ira la troublante ressemblance d’une fille avec sa mère décédée ? Qui a commis les meurtres atroces de la rue Morgue ? L’univers dans lequel nous plongent les nouvelles de ce recueil grouille d’horreurs et de mystères. Pour y faire face et conjurer son angoisse, l’auteur s’arme de rire et de raison : en appliquant l’analyse logique à la littérature d’imagination, Poe a inventé le récit policier. Dans cet écrivain de la peur, qui décontenança les romanciers de son temps mais ravit les poètes, Baudelaire a reconnu un frère. Il a sélectionné ses contes préférés pour offrir au public français les Histoires extraordinaires (1856). Sa traduction leur confère une beauté supplémentaire, ciselant avec art les cris de souffrance poignants d’un homme perdu dans un monde hostile.

Biographie d’Edgar Allan Poe

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire