Votre compte

Homogénéité et distinction


Le plus important des paradigmes en sciences sociales veut que la compétence linguistique, ainsi que la production des idées, s’expliquent principalement par référence à l’origine familiale, en fonction notamment du statut socioéconomique des parents. Ce livre met en évidence le caractère obsolète, voire erroné, d’une telle position. À l’heure actuelle, deux positions s’affrontent en sciences humaines : la première soutient que les sociétés postmodernes évoluent vers la diversification des comportements, allant même jusqu’à s’interroger sur la possibilité, pour l’humain, de vivre en collectivité ; la deuxième annonce l’homogénéité des consciences et des actions et prédit la fin des différences entre les individus. Ce livre démontre que ces positions sont toutes deux à la fois vraies et fausses. Cette étude appuie son propos sur des données originales : des textes rédigés par des jeunes dans divers pays et des questionnaires auxquels ces jeunes ont répondu, des dizaines de codifications de ces textes et de ces questionnaires. La recherche repose sur une collecte de données complexe effectuée dans trois pays (le Canada, la France et la Tunisie) et sur cinq groupes linguistiques (les Canadiens français, les Canadiens anglais, les Français, les Tunisiens francisants et les Tunisiens arabisants). L'un des tours de force de l'ouvrage est d'avoir réussi à opérationnaliser ces hypothèses afin d'en vérifier le statut scientifique.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Homogénéité et distinction”

Fiche technique

Résumé

Le plus important des paradigmes en sciences sociales veut que la compétence linguistique, ainsi que la production des idées, s’expliquent principalement par référence à l’origine familiale, en fonction notamment du statut socioéconomique des parents. Ce livre met en évidence le caractère obsolète, voire erroné, d’une telle position. À l’heure actuelle, deux positions s’affrontent en sciences humaines : la première soutient que les sociétés postmodernes évoluent vers la diversification des comportements, allant même jusqu’à s’interroger sur la possibilité, pour l’humain, de vivre en collectivité ; la deuxième annonce l’homogénéité des consciences et des actions et prédit la fin des différences entre les individus. Ce livre démontre que ces positions sont toutes deux à la fois vraies et fausses. Cette étude appuie son propos sur des données originales : des textes rédigés par des jeunes dans divers pays et des questionnaires auxquels ces jeunes ont répondu, des dizaines de codifications de ces textes et de ces questionnaires. La recherche repose sur une collecte de données complexe effectuée dans trois pays (le Canada, la France et la Tunisie) et sur cinq groupes linguistiques (les Canadiens français, les Canadiens anglais, les Français, les Tunisiens francisants et les Tunisiens arabisants). L'un des tours de force de l'ouvrage est d'avoir réussi à opérationnaliser ces hypothèses afin d'en vérifier le statut scientifique.

Biographie de Simon Laflamme

Simon Laflamme est professeur titulaire en sociologie à l’Université Laurentienne, à Sudbury. Il détient un doctorat en sociologie de l’Université Paris VII. Il poursuit des recherches en sociologie des communications et en sociologie économique et est l’auteur de plusieurs livres, dont «Initiation thématique à la sociologie» (codirecteur, 2008), «Suites sociologiques» (2006) et «Homogénéité et distinction» (2003). Ali Reguigui est professeur titulaire de linguistique au département d'études françaises et de traduction de l'université Laurentienne, où il oeuvre depuis 1990. Il a publié plusieurs livres et dirigé des revues et des publications, dont la « Revue du Nouvel-Ontario », la « Série monographique en sciences humaines » et « Nouvelles perspectives en sciences sociales ».

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire