Votre compte

Hurler sans trop faire de bruit


Des nouvelles qui explorent avec douceur et cruauté les territoires de la vieillesse. Il imagine une femme. Revenir à cette image, vite, pour qu’un seul frisson se lève, un seul sur ses bras fanés comme des foulards de soie. Elle avancerait vers lui comme s’il était beau, comme si son iris avait encore la couleur du ciel et son sexe la puissance de la foudre, elle avancerait avec des printemps dans la poitrine, des odeurs de terre entre les cuisses, des lèvres au goût de mer. Alfred imagine une femme. Elle enlèverait sa robe et la mort se mettrait à genoux. Utilisant sa plume comme un scalpel, Lyne Richard nous livre vingt-sept nouvelles à la fois douces et cruelles où elle fouille les âmes afin d’accéder à la lucidité et à cette part de nous-mêmes qui traverse le temps. Avec ses « histoires à pleurer, belles comme des condamnées à mort », l’écrivaine nous amène dans l’inavouable en côtoyant à la fois la beauté et l’horreur.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Hurler sans trop faire de bruit”

Fiche technique

Résumé

Des nouvelles qui explorent avec douceur et cruauté les territoires de la vieillesse. Il imagine une femme. Revenir à cette image, vite, pour qu’un seul frisson se lève, un seul sur ses bras fanés comme des foulards de soie. Elle avancerait vers lui comme s’il était beau, comme si son iris avait encore la couleur du ciel et son sexe la puissance de la foudre, elle avancerait avec des printemps dans la poitrine, des odeurs de terre entre les cuisses, des lèvres au goût de mer. Alfred imagine une femme. Elle enlèverait sa robe et la mort se mettrait à genoux. Utilisant sa plume comme un scalpel, Lyne Richard nous livre vingt-sept nouvelles à la fois douces et cruelles où elle fouille les âmes afin d’accéder à la lucidité et à cette part de nous-mêmes qui traverse le temps. Avec ses « histoires à pleurer, belles comme des condamnées à mort », l’écrivaine nous amène dans l’inavouable en côtoyant à la fois la beauté et l’horreur.

Biographie de Lyne Richard

Née à Québec, Lyne Richard est poète, romancière, nouvelliste et artiste-peintre. Elle consacre tout son temps à la création d’oeuvres visuelles et littéraires. Parmi ses publications, on compte Tout ce blanc près de l'oeil (Les Éditions David, 2006), Dans l'infini du rouge (Le Loup de Goutière, 2002) et Les soifs multipliées (Le Loup de Goutière, 1994), recueil qui lui a valu d'être finaliste au prix littéraire Desjardins. Chez Québec Amérique, elle a déjà publié Le Bruit des oranges (2007) et elle nous offre deux nouveaux romans cette saison : Il est venu avec des anémones, destiné aux adultes, et La Nuit Woolf, son premier roman jeunesse, une histoire d’amour terriblement romantique, pleine de promesses et d’espoir, comme la vie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire