Votre compte

Il faut prendre le taureau par les contes


Il porte son village comme une attache.De naissance. Saint-Élie de Caxton l'habite, autant que l'inverse, et se transvide dans sa tête en fables et légendes. Son village est vaste malgré sa petite taille et chargé d'un monde qui dépasse l'idée que l'on s'en fait. Aussi, son histoire, depuis les débuts jusqu'à demain, s'invente sur des personnages que la rumeur nourrit d'incroyable. Sur la route des oreilles, Fred Pellerin en transmet la surréalité. Saint-Élie de Caxton est son point de départ, son point de fuite mais, surtout, son point de retour.Il faut prendre le taureau par les contes !Les contes de Fred Pellerin ont ceci de particulier qu'ils sont véridiques, en général... Véritables, comme des contes de faits, hauts et forts, qui parlent d'eux-mêmes et qui sont d'ailleurs trop beaux pour ne pas être vrais. Si les histoires de son premier recueil faisaient le tour des amours de la belle Lurette, en voici d'autres, comme rénovées d'un hier encore récent, qui rapportent l'âme de Babine, le fou du village.Des découpures de journées, des légendes en pièces, qui se cousent et secouent pour donner à voir et à entendre une histoire qui en dit long sur un homme qui avait le dos large.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

19,95 €

Livre audio

Ce format mp3 nécessite un lecteur audio. Vous téléchargerez un fichier.zip qui comprend plusieurs fichiers mp3, un par chapitre.

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Il faut prendre le taureau par les contes”

Fiche technique

Résumé

Il porte son village comme une attache.De naissance. Saint-Élie de Caxton l'habite, autant que l'inverse, et se transvide dans sa tête en fables et légendes. Son village est vaste malgré sa petite taille et chargé d'un monde qui dépasse l'idée que l'on s'en fait. Aussi, son histoire, depuis les débuts jusqu'à demain, s'invente sur des personnages que la rumeur nourrit d'incroyable. Sur la route des oreilles, Fred Pellerin en transmet la surréalité. Saint-Élie de Caxton est son point de départ, son point de fuite mais, surtout, son point de retour.Il faut prendre le taureau par les contes !Les contes de Fred Pellerin ont ceci de particulier qu'ils sont véridiques, en général... Véritables, comme des contes de faits, hauts et forts, qui parlent d'eux-mêmes et qui sont d'ailleurs trop beaux pour ne pas être vrais. Si les histoires de son premier recueil faisaient le tour des amours de la belle Lurette, en voici d'autres, comme rénovées d'un hier encore récent, qui rapportent l'âme de Babine, le fou du village.Des découpures de journées, des légendes en pièces, qui se cousent et secouent pour donner à voir et à entendre une histoire qui en dit long sur un homme qui avait le dos large.

Biographie de Fred Pellerin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire