Votre compte

Il ne faut jurer de rien


Van Buck, riche négociant, venu tancer son neveu Valentin pour ses dettes, le somme de se marier. Le jeune homme ne consent à épouser la jeune fille qu'il lui propose, Mlle de Mantes, que si elle résiste à sa stratégie de séduction. Il se rendra donc incognito au château. La Baronne discute à bâtons rompus avec son abbé et sa fille, Cécile, qui prend une leçon de danse, quand Van Buck apparaît pour lui glisser à l'oreille que le mariage est rompu.
On annonce qu'un jeune homme vient de verser devant la grille... Cette petite pièce, dont le comique est léger et spirituel, s'apparente au genre du proverbe : maximes et sentences abondent, tout comme lieux communs emphatiques ou triviaux dont se moque l'auteur par le biais de Valentin. Valentin qui finira pourtant par abdiquer devant leur bon sens comme l'indique la réplique finale : «Mon oncle, il ne faut jurer de rien».

Ce livre est classé dans les catégories :

0,00 €
?

Version papier

3,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Il ne faut jurer de rien”

Fiche technique

Résumé

Van Buck, riche négociant, venu tancer son neveu Valentin pour ses dettes, le somme de se marier. Le jeune homme ne consent à épouser la jeune fille qu'il lui propose, Mlle de Mantes, que si elle résiste à sa stratégie de séduction. Il se rendra donc incognito au château. La Baronne discute à bâtons rompus avec son abbé et sa fille, Cécile, qui prend une leçon de danse, quand Van Buck apparaît pour lui glisser à l'oreille que le mariage est rompu.
On annonce qu'un jeune homme vient de verser devant la grille... Cette petite pièce, dont le comique est léger et spirituel, s'apparente au genre du proverbe : maximes et sentences abondent, tout comme lieux communs emphatiques ou triviaux dont se moque l'auteur par le biais de Valentin. Valentin qui finira pourtant par abdiquer devant leur bon sens comme l'indique la réplique finale : «Mon oncle, il ne faut jurer de rien».

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire