Votre compte

Imago Mundi - tome 6 - Nom de code Babylone


Rien ne va plus pour Imago Mundi. Après la tentative d'enlèvement dont a été victime Leia, c'est le système informatique qui tombe en panne. Puis le pilote de l'hélicoptère chargé d'emmener tout le monde sur les lieux des fouilles est pris de malaise. La malédiction de la Tour de Babel aurait-elle encore frappé ? Ou veut-on tout simplement empêcher l'agence Imago mundi de mener à bien sa mission ? Et qui est ce « on » ? Autant de questions qui vont peu à peu trouver des réponses inattendues. Babylone n'a pas fini de révéler ses secrets... Corbeyran s'amuse à échafauder des hypothèses géopolitiques assez éloignées de ce que les journaux – et les gouvernements – ont bien voulu dire à propos de l'Irak... Et si les trop fameuses armes de destruction massive n'étaient pas dans le camp des Irakiens ? Et si les « États-voyous » n'étaient pas ceux que l'on croit ? Corbeyran pose des questions qui dérangent. Simples suppositions ? Peut-être. Délires de scénariste débordant d'imagination ? Sans doute. Mais il faut reconnaître qu'il n'a pas son pareil pour utiliser les soubresauts de la politique internationale afin de tenir en haleine ses lecteurs et de leur proposer une autre vision de l'actualité...
5,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Imago Mundi - tome 6 - Nom de code Babylone”

Fiche technique

Résumé

Rien ne va plus pour Imago Mundi. Après la tentative d'enlèvement dont a été victime Leia, c'est le système informatique qui tombe en panne. Puis le pilote de l'hélicoptère chargé d'emmener tout le monde sur les lieux des fouilles est pris de malaise. La malédiction de la Tour de Babel aurait-elle encore frappé ? Ou veut-on tout simplement empêcher l'agence Imago mundi de mener à bien sa mission ? Et qui est ce « on » ? Autant de questions qui vont peu à peu trouver des réponses inattendues. Babylone n'a pas fini de révéler ses secrets... Corbeyran s'amuse à échafauder des hypothèses géopolitiques assez éloignées de ce que les journaux – et les gouvernements – ont bien voulu dire à propos de l'Irak... Et si les trop fameuses armes de destruction massive n'étaient pas dans le camp des Irakiens ? Et si les « États-voyous » n'étaient pas ceux que l'on croit ? Corbeyran pose des questions qui dérangent. Simples suppositions ? Peut-être. Délires de scénariste débordant d'imagination ? Sans doute. Mais il faut reconnaître qu'il n'a pas son pareil pour utiliser les soubresauts de la politique internationale afin de tenir en haleine ses lecteurs et de leur proposer une autre vision de l'actualité...

Biographie d’Eric Corbeyran

Corbeyran, Eric Scénariste Né le 14/12/1964 en FRANCE Né en 1964 à Marseille, Corbeyran vit et travaille à Bordeaux. Après avoir touché à la photo, au conte pour enfants et à la publicité, il s'oriente définitivement vers le scénario de BD, activité qu'il exerce depuis 1990, avec une quarantaine d'albums publiés à ce jour (notamment chez Dargaud, Delcourt et Casterman). Curieux de tout, friand d'images et d'anecdotes, Corbeyran s'intéresse aux sujets les plus variés et aborde de nombreux genres : fantastique, historique, thriller, aventure, policier... A l'aise dans des registres plutôt musclés, Dargaud lui offre en 93 la possibilité de publier des récits empreints de tendresse et de poésie comme Graindazur ou L'As de Pique. De ses collaborations régulières avec Berlion, Falque et Guérineau, on retiendra quelques titres de séries grand public qui font aujourd'hui partie du paysage de la bande dessinée : Le Cadet des Soupetard, Sales Mioches !, Le Fond du Monde et le Chant des Stryges. 1999, parution d'un nouvel album dans la collection Long Courrier : Lie-de-vin chez Dargaud qui est nominé pour l'Alph'Art du meilleur album de l'année à Angoulême 2000. Série(s) réalisée(s) Abraxas Archipel As de pique (L') Asphodèle Cadet des Soupetard (Le) Chant des Stryges (Le) Charmes fous Clan des Chimères (Le) Conjuration d'opale (La) DBD Dedal Digue (La) Dragan Elle ne pleure pas elle chante Enquêtes de Goirïd et Leôdhas (Les) Fond du monde (Le) Graindazur Griffes du marais (Les) Horreur de jeunesse Hyène (La) Imago Mundi Kid korrigan Lie-de-vin Maître de jeu (Le) Marchand de temps (Le) Ogreraie (L') Oiseau de feu (L') Paroles de ... PEST Pet en gueule Petit Verglas Phalanstère du bout du monde (Le) Régulateur (Le) Remparts de sang Réseau Bombyce (Le) Sales mioches! Territoire (Le) Village qui s'amenuise (Le) Voleur de paradis (Le) Weëna Braquelaire, Achille Scénariste Il y a deux Achille Braquelaire : l'un est mathématicien, l'autre, artiste. Ce dernier se subdivise en trois autres personnes, du musicien à l'auteur de bd en passant par le cinéaste. Il y aurait donc quatre Achille B. Heureusement ils sont tous nés en 1958, au Temple-sur-Lot. Un cinquième Achille B., informaticien, est né en 1978. C'est lui qui a réconcilié tous les autres, de telle sorte qu'aujourd'hui on ne compte plus qu'un seul Achille Braquelaire. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne manque pas de personnalités. Mathématicien, il l'est. Qui dit math, dit informatique : il a soutenu une thèse dans ce domaine en 1983. Il dirige encore aujourd'hui le département informatique de l'université de Bordeaux. Il se passionne pour les recherches sur les images numériques, et particulièrement sur leur application dans les domaines de la médecine, de la géologie et de l'archéologie. C'est au cours d'un séminaire "Art et Science", en 1993 et toujours à Bordeaux, qu'il fait la connaissance d'Eric Corbeyran, connu des fidèles de Dargaud pour ses scénarios "Le Cadet des Soupetard" et "Lie de Vin". Pendant 3 ans ils vont animer des ateliers de réflexion (sur les approches scientifiques et artistiques) et c'est ainsi que naîtra l'idée d'une collaboration sur certains projets, dont la première concrétisatin, "Imago Mundi", trouve en Luc Brahy ("Zoltan", avec Frank Guraud, et "Ynfinis", sous le pseudonyme Dust) l'illustrateur idéal. Achille Braquelaire a publié un autre livre, "Méthodologie de la Programmation en C", qui n'est pas une bd mais un ouvrage de référence d'informatique reconnu par le milieu informatique. Série(s) réalisée(s) Imago Mundi

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire