Votre compte

Indignation totale. Ce que notre addiction au scandale dit de nous


Et s’il était temps de cesser de vouloir avoir raison et d’apprendre à avoir tort ? Notre époque est celle du scandale généralisé. Du matin au soir, du bureau au bistrot et des vacances aux dîners de famille, il n’est de circonstance qui ne nous fournisse pas l’occasion de nous indigner. Tantôt le scandale est politique, tantôt il est économique ; tantôt il est moral, tantôt il est religieux ; tantôt écologique, tantôt esthétique. Tous les domaines de la vie semblent désormais être affectés par des imperfections, des bêtises, des horreurs suscitant notre rage plus ou moins vertueuse. Que signifie un tel réflexe d’indignation ? Que dit-il de nous – et, surtout, de la manière dont nous pensons ? Pour le philosophe Laurent de Sutter, ce que l’indignation incarne n’est peut-être rien d’autre que l’impasse de ce qui pourtant la nourrit : notre obsession pour la raison. L’âge du scandale est l’âge du triomphe de la raison. Si l’on veut en finir avec le premier, il faut donc se demander comment on peut parvenir à se débarrasser de la seconde !

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

9,75 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Indignation totale. Ce que notre addiction au scandale dit de nous”

Fiche technique

Résumé

Et s’il était temps de cesser de vouloir avoir raison et d’apprendre à avoir tort ? Notre époque est celle du scandale généralisé. Du matin au soir, du bureau au bistrot et des vacances aux dîners de famille, il n’est de circonstance qui ne nous fournisse pas l’occasion de nous indigner. Tantôt le scandale est politique, tantôt il est économique ; tantôt il est moral, tantôt il est religieux ; tantôt écologique, tantôt esthétique. Tous les domaines de la vie semblent désormais être affectés par des imperfections, des bêtises, des horreurs suscitant notre rage plus ou moins vertueuse. Que signifie un tel réflexe d’indignation ? Que dit-il de nous – et, surtout, de la manière dont nous pensons ? Pour le philosophe Laurent de Sutter, ce que l’indignation incarne n’est peut-être rien d’autre que l’impasse de ce qui pourtant la nourrit : notre obsession pour la raison. L’âge du scandale est l’âge du triomphe de la raison. Si l’on veut en finir avec le premier, il faut donc se demander comment on peut parvenir à se débarrasser de la seconde !

Biographie de Laurent De Sutter

Laurent de Sutter est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussels (Bruxelles). Il a été chercheur invité à la Benjamin N. Cardozo School of Law, Yeshiva University (New York), au Käte Hamburger Kolleg « Recht als Kultur », Universität Bonn (Bonn), et au Waseda Institute for Advanced Study, Waseda University (Tokyo). Il est membre du comité éditorial de Law & Literature et de Décalages: An Althusser Studies Journal, ainsi que du comité scientifique du Collège international de philosophie. Son travail porte sur l’histoire culturelle du droit, en particulier le lien unissant loi et transgression dans l’histoire de la culture juridique européenne. Il est l’auteur de nombreux livres, traduits en plusieurs langues et salués par la critique comme par le public – parmi lesquels, aux Puf, Magic. Une métaphysique du lien (2015), Vies et morts des super-héros (dir., 2016), et Théorie du kamikaze (2016). Il dirige la collection « Perspectives Critiques » aux Puf, et « Theory Redux » chez Polity Press, à Londres. Son travail d’auteur et d’éditeur lui a valu de figurer à plusieurs reprises dans le Top 100 des personnalités culturelles de l’année établis par les magazines Les Inrockuptibles ou Technikart.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire