Votre compte

Inter. No. 122, Hiver 2016


Bien des choses se sont produites dans le milieu des arts autochtones depuis la parution du numéro 104 d’Inter, intitulé INDIENS/INDIANS/INDIOS et piloté par Guy Sioui Durand, au début de 2010. Il y a eu une effervescence palpable depuis six ans, tant sur le plan de l’art que sur celui du discours médiatique et les actes d’affirmation et les manifestations artistiques des Premières Nations se sont multipliés. Avec le dossier AFFIRMATION AUTOCHTONE de ce présent numéro, le rédacteur invité Jonathan Lamy met l’accent sur la dimension positive de la création, de l’expression et de la résistance des Premières Nations. Après l’indifférence, le racisme et le mépris, qui n’ont pas disparu, loin de là, on voit poindre une réelle écoute, un désir croissant de comprendre et d’échanger. L’affirmation autochtone est de plus en plus entendue. Et l’art y contribue activement.
6,00 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Inter. No. 122, Hiver 2016”

Fiche technique

Résumé

Bien des choses se sont produites dans le milieu des arts autochtones depuis la parution du numéro 104 d’Inter, intitulé INDIENS/INDIANS/INDIOS et piloté par Guy Sioui Durand, au début de 2010. Il y a eu une effervescence palpable depuis six ans, tant sur le plan de l’art que sur celui du discours médiatique et les actes d’affirmation et les manifestations artistiques des Premières Nations se sont multipliés. Avec le dossier AFFIRMATION AUTOCHTONE de ce présent numéro, le rédacteur invité Jonathan Lamy met l’accent sur la dimension positive de la création, de l’expression et de la résistance des Premières Nations. Après l’indifférence, le racisme et le mépris, qui n’ont pas disparu, loin de là, on voit poindre une réelle écoute, un désir croissant de comprendre et d’échanger. L’affirmation autochtone est de plus en plus entendue. Et l’art y contribue activement.

Biographie de Guy Sioui Durand

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire