Votre compte

J'ai vu


Un roman qui mêle la voix de Bernadette à celle des témoins de ce moment fameux qui bouleversa tout à la fois une histoire intime, l'histoire religieuse et l'histoire de France.


" 11 février 1958. Je venais d'avoir 14 ans. Un matin comme les autres, un jour d'hiver. On avait faim, c'était ordinaire.
En face, la falaise s'élevait comme un grand mur. Au ras du sol, une grotte ouvrait sa bouche noire. Dans le silence retentit comme un grand souffle. L'églantier bougea, une force l'agitait.
Et alors, je vis. "

En cet hiver 1858, les Pyrénées sont aux confins du monde : on y meurt de faim et de froid. On murmure que les bergers fraient avec le diable. Pourtant, sur cette terre désolée va se nouer une des plus merveilleuses histoires du siècle : un matin de février, Bernadette Soubirous, une humble fille de meunier, dit avoir rencontré quelque chose qui " n'était pas de notre monde et dont aucune parole ne pourrait dire la splendeur ".

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Version papier

20,15 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “J'ai vu”

Fiche technique

  • Auteur : Catherine RIHOIT
  • Éditeur : Plon
  • Date de parution : 06/01/11
  • EAN : 9782259214377
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 226
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Un roman qui mêle la voix de Bernadette à celle des témoins de ce moment fameux qui bouleversa tout à la fois une histoire intime, l'histoire religieuse et l'histoire de France.


" 11 février 1958. Je venais d'avoir 14 ans. Un matin comme les autres, un jour d'hiver. On avait faim, c'était ordinaire.
En face, la falaise s'élevait comme un grand mur. Au ras du sol, une grotte ouvrait sa bouche noire. Dans le silence retentit comme un grand souffle. L'églantier bougea, une force l'agitait.
Et alors, je vis. "

En cet hiver 1858, les Pyrénées sont aux confins du monde : on y meurt de faim et de froid. On murmure que les bergers fraient avec le diable. Pourtant, sur cette terre désolée va se nouer une des plus merveilleuses histoires du siècle : un matin de février, Bernadette Soubirous, une humble fille de meunier, dit avoir rencontré quelque chose qui " n'était pas de notre monde et dont aucune parole ne pourrait dire la splendeur ".

Biographie de Catherine RIHOIT

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire