Votre compte

Jab


En direct d’une soirée de boxe à l’Apollo, les meilleurs amateurs s’affrontent.

Onf ! La boule rouge est arrivée comme un parpaing. En plein sur ma bouche. Ecrasée sur l’enclume du protège-dent, ma lèvre supérieure éclate, je sens un goût sucré, un goût de fer, je saigne. Il jette son regard noir, cet enculé. Il marmonne, dents serrés de rage, des injures yougos, je parie ! Il grimace, non il rigole. Ses yeux fixes me fusillent, ne crois pas que tu m’impressionnes ! J’attends une ouverture, il change de tactique, ce tas, il ne bouge pas, puis il bouge. Putain de coriace !

Nouvelle chorale, plusieurs voix s’entremêlent, plusieurs points de vue s’expriment, nous sommes entre les cordes, au cœur du combat. Une gageure littéraire signée Max Obione qui donne également dans sa préface un éclairage sur la littérature de « ring ».

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jab”

Fiche technique

  • Auteur : Max Obione
  • Éditeur : SKA
  • Collection : Noire Sœur
  • Date de parution : 11/04/14
  • EAN : 9791023402971
  • Format : Multi-format
  • Protection : NC

Résumé

En direct d’une soirée de boxe à l’Apollo, les meilleurs amateurs s’affrontent.

Onf ! La boule rouge est arrivée comme un parpaing. En plein sur ma bouche. Ecrasée sur l’enclume du protège-dent, ma lèvre supérieure éclate, je sens un goût sucré, un goût de fer, je saigne. Il jette son regard noir, cet enculé. Il marmonne, dents serrés de rage, des injures yougos, je parie ! Il grimace, non il rigole. Ses yeux fixes me fusillent, ne crois pas que tu m’impressionnes ! J’attends une ouverture, il change de tactique, ce tas, il ne bouge pas, puis il bouge. Putain de coriace !

Nouvelle chorale, plusieurs voix s’entremêlent, plusieurs points de vue s’expriment, nous sommes entre les cordes, au cœur du combat. Une gageure littéraire signée Max Obione qui donne également dans sa préface un éclairage sur la littérature de « ring ».

Biographie de Max Obione

Max Obione s’est emparé du noir sur le tard afin de donner libre cours à son tempérament libertaire. Dans ses polars et ses nouvelles, ce jeune auteur tardif revisite les archétypes du genre. Son dernier roman Scarelife, nominé au Trophée 813 en 2010, est d’une noirceur totale. L’ironie du short, recueil de nouvelles publié en 2011, préfacé par Jean-Bernard Pouy, distille un humour noir, féroce et tendre à la fois, servi par une écriture canaille. Dernière publication : Gun, dans la collection Petit Noir.  Ayant cédé la coopérative d’édition Krakoen qu’il avait fondée, c’est désormais un franc-tireur des lettres qui, se reposant du noir un temps, met du rose à sa palette. Sur le chemin de la littérature érotique, il commence à semer de des cailloux libertins. Mais le noir demeure sa couleur de prédilection.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire