Votre compte

Jean Cavaillès


La logique est implacable. Il y a dans la ténacité de Cavaillès quelque chose de terrifiant. C'est une figure unique. Un philosophe mathématicien bourré d'explosifs, un lucide téméraire, un résolu sans optimisme. Si ce n'est pas là un héros, qu'est-ce qu'un héros ?, déclarait en 1969 Georges Canguilhem sur les ondes de France-Culture. Ces mots suffisent pour justifier la réédition d'un livre paru en 1950 et devenu introuvable. Jean Cavaillès naît en 1903. À vingt ans, il est reçu premier à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Agrégé de philosophie en 1927, ses travaux, par la suite sur la logique et la théorie de la science, montrent un esprit attaché à la pensée pure. Puis, vient la guerre. Ce philosophe s'engage : chef de résistants, il monte en première ligne. Ce logicien dévoile sa morale : il prend les chemins les plus risqués, se fait poseur de bombes. Le dénouement tardera mais surviendra dans une France qui se libère : Jean Cavaillès tombe, exécuté par les Allemands, en janvier 1944. Aujourd'hui, le livre de Gabrielle Ferrières, qui raconte cette vie, nous dit tout simplement que les philosophes ont un visage et que la philosophie peut aussi se concevoir dans le risque, l'urgence, la Résistance.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

7,59 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jean Cavaillès”

Fiche technique

Résumé

La logique est implacable. Il y a dans la ténacité de Cavaillès quelque chose de terrifiant. C'est une figure unique. Un philosophe mathématicien bourré d'explosifs, un lucide téméraire, un résolu sans optimisme. Si ce n'est pas là un héros, qu'est-ce qu'un héros ?, déclarait en 1969 Georges Canguilhem sur les ondes de France-Culture. Ces mots suffisent pour justifier la réédition d'un livre paru en 1950 et devenu introuvable. Jean Cavaillès naît en 1903. À vingt ans, il est reçu premier à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. Agrégé de philosophie en 1927, ses travaux, par la suite sur la logique et la théorie de la science, montrent un esprit attaché à la pensée pure. Puis, vient la guerre. Ce philosophe s'engage : chef de résistants, il monte en première ligne. Ce logicien dévoile sa morale : il prend les chemins les plus risqués, se fait poseur de bombes. Le dénouement tardera mais surviendra dans une France qui se libère : Jean Cavaillès tombe, exécuté par les Allemands, en janvier 1944. Aujourd'hui, le livre de Gabrielle Ferrières, qui raconte cette vie, nous dit tout simplement que les philosophes ont un visage et que la philosophie peut aussi se concevoir dans le risque, l'urgence, la Résistance.

Biographie de Gabrielle Ferrières

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire