Votre compte

Jean Cayrol et son œuvre


Depuis le prix Renaudot qui le révéla au public en 1947, Jean Cayrol nous parle. À voix haute et à voix basse. La complexité et la simplicité de cette voix, sa franchise et son ambiguïté, son épaisseur et sa transparence, ont entraîné des commentaires en tous sens, au gré du temps. Daniel Oster s’est proposé de mettre un peu d’ordre et d’instantané dans cette parole saisissante et souvent insaisie. Aucune œuvre, au cours de ces vingt dernières années, ne s’est plus constamment située, et d’une façon aussi peu concertée, au point de rencontre de ce qui nous est arrivé et de ce qui, dans l’avenir, ne devrait nous surprendre que si nous demeurions étrangers à nous-mêmes. Le corps, la maison et la ville ; la faim, la fatigue, l’oubli ; la surprise et le passage ; les autres, la présence et l’absence — tels sont, parmi tant d’autres, quelques-uns des thèmes dont le livre de Daniel Oster recherche l’organisation profonde, dans un mouvement qu’il a voulu à la fois d’analyse et de sympathie.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jean Cayrol et son œuvre”

Fiche technique

Résumé

Depuis le prix Renaudot qui le révéla au public en 1947, Jean Cayrol nous parle. À voix haute et à voix basse. La complexité et la simplicité de cette voix, sa franchise et son ambiguïté, son épaisseur et sa transparence, ont entraîné des commentaires en tous sens, au gré du temps. Daniel Oster s’est proposé de mettre un peu d’ordre et d’instantané dans cette parole saisissante et souvent insaisie. Aucune œuvre, au cours de ces vingt dernières années, ne s’est plus constamment située, et d’une façon aussi peu concertée, au point de rencontre de ce qui nous est arrivé et de ce qui, dans l’avenir, ne devrait nous surprendre que si nous demeurions étrangers à nous-mêmes. Le corps, la maison et la ville ; la faim, la fatigue, l’oubli ; la surprise et le passage ; les autres, la présence et l’absence — tels sont, parmi tant d’autres, quelques-uns des thèmes dont le livre de Daniel Oster recherche l’organisation profonde, dans un mouvement qu’il a voulu à la fois d’analyse et de sympathie.

Biographie de Daniel Oster

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire