Votre compte

Jean Parizet


L’histoire de la tapisserie est intimement associée à celle de la France, à ses années de paix ou de guerre, à ses périodes heureuses ou tragiques. En 1600, son épopée sur les bords de la Creuse, tant à Felletin qu’à Aubusson, est encore jeune, tout comme le héros de l’écrivain Georges Nigremont, Jean Parizet. Henri IV, couronné roi de France en 1589, descendant de la famille des Bourbon, appelé Henri le Grand » apparaît aujourd’hui encore un monarque idéal, un personnage entre mythe et réalité, un homme qui a œuvré pour la paix et le mieux être de la population. C’est tout naturellement un personnage de roman dont s’est emparé Georges Nigremont dans les années 1960. Sans trahir le sens de l’histoire, elle a imaginé sa venue à Aubusson, ville protestante, haut lieu de la tapisserie. De quoi mettre la population en émoi et de mobiliser les tapissiers pour offrir au bon roi un cadeau digne de lui. L’écrivain met en scène deux lissiers dont Jean Parizet pour emporter le lecteur dans une intrigue qui pousse la porte des ateliers de tissage et parcourt les rues, de La Terrade aux faubourgs. Georges Nigremont a puisé dans des faits avérés tout en donnant libre cours à son inspiration. Jean a du talent à revendre, c’est aussi un grand rêveur. Il a la mauvaise idée de disparaître alors qu’il doit tisser le présent royal... Jean Parizet, tapissier d’Aubusson comblera les jeunes lecteurs et les autres. Avec une langue simple et belle, Georges Nigremont leur dévoile le quotidien des tapissiers, qui, au fil des années et des siècles, ont tissé tant de panneaux célèbres dans le monde entier. Jean Parizet, tapissier d’Aubusson est un roman délicieux et évocateur, le seul consacré aux tapissiers des temps anciens.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jean Parizet”

Fiche technique

Résumé

L’histoire de la tapisserie est intimement associée à celle de la France, à ses années de paix ou de guerre, à ses périodes heureuses ou tragiques. En 1600, son épopée sur les bords de la Creuse, tant à Felletin qu’à Aubusson, est encore jeune, tout comme le héros de l’écrivain Georges Nigremont, Jean Parizet. Henri IV, couronné roi de France en 1589, descendant de la famille des Bourbon, appelé Henri le Grand » apparaît aujourd’hui encore un monarque idéal, un personnage entre mythe et réalité, un homme qui a œuvré pour la paix et le mieux être de la population. C’est tout naturellement un personnage de roman dont s’est emparé Georges Nigremont dans les années 1960. Sans trahir le sens de l’histoire, elle a imaginé sa venue à Aubusson, ville protestante, haut lieu de la tapisserie. De quoi mettre la population en émoi et de mobiliser les tapissiers pour offrir au bon roi un cadeau digne de lui. L’écrivain met en scène deux lissiers dont Jean Parizet pour emporter le lecteur dans une intrigue qui pousse la porte des ateliers de tissage et parcourt les rues, de La Terrade aux faubourgs. Georges Nigremont a puisé dans des faits avérés tout en donnant libre cours à son inspiration. Jean a du talent à revendre, c’est aussi un grand rêveur. Il a la mauvaise idée de disparaître alors qu’il doit tisser le présent royal... Jean Parizet, tapissier d’Aubusson comblera les jeunes lecteurs et les autres. Avec une langue simple et belle, Georges Nigremont leur dévoile le quotidien des tapissiers, qui, au fil des années et des siècles, ont tissé tant de panneaux célèbres dans le monde entier. Jean Parizet, tapissier d’Aubusson est un roman délicieux et évocateur, le seul consacré aux tapissiers des temps anciens.

Biographie de Georges Nigremont

Georges Nigremont était le nom de plume de Léa Védrine. Elle a emprunté ce pseudonyme au nom de la commune de Saint-Georges-Nigremont dans la Creuse. Elle est née en 1885 dans le village voisin de La Villeneuve. C'est dans ce village qu'elle est décédée en 1971. Elle a suivi les cours de l'école normale de Guéret et est devenue institutrice, comme son père, le fils d'un maçon creusois qui a inspiré à Léa Védrine son roman "Jeantou, le maçon creusois". Elle a écrit plusieurs ouvrages dont l'action se situe dans le Limousin qui font revivre la rude existence des paysans du XIXe siècle.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire