Votre compte

Jeremiah - Tome 35 - Kurdy Malloy et Mama Olga


Quelque part dans les herbes de la pampa, un adolescent tente de s'infiltrer dans un camp de rééducation où sévissent alcool, drogues et agressions constantes, à la recherche de son ami. Aidé en cela par une paysanne grossière aux intérêts pour le moins licencieux, celui que l'on appelle Kurdy Malloy accepte de jouer le rôle du passeur et de procéder dans le secret à des infiltrations illicites. Son véritable objectif ? Extraire son compagnon Chorizo de ce nid de vautours, dont on ne ressort d'ordinaire que les pieds devant. D'autant qu'à l'aune de l'immoralité des pensionnaires, personne ne voit d'un bon oeil ce garçon un peu trop taiseux au regard droit. Comment cette histoire finira-t-elle ? Pour ce trente-cinquième tome de son incontournable série, Hermann lève le voile sur un épisode de la jeunesse de Kurdy, son second héros. Un retour en arrière qui en dit long sur la psyché et les ambitions de son personnage, alors adolescent au quotidien mâtiné de déchéance humaine. Pour les lecteurs assidus de l'oeuvre d'Hermann, ce flash-back est indispensable pour plonger plus avant dans son histoire, et découvrir qu'avant Jeremiah, l'insaisissable Kurdy Malloy possédait déjà bien plus d'une corde à son arc !

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jeremiah - Tome 35 - Kurdy Malloy et Mama Olga”

Fiche technique

  • Auteur : Hermann
  • Éditeur : Dupuis
  • Collection : Dupuis "Grand Public"
  • Date de parution : 01/09/17
  • EAN : 9782800183633
  • Format : Epub fixed layout
  • Nombre de pages: 48
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Quelque part dans les herbes de la pampa, un adolescent tente de s'infiltrer dans un camp de rééducation où sévissent alcool, drogues et agressions constantes, à la recherche de son ami. Aidé en cela par une paysanne grossière aux intérêts pour le moins licencieux, celui que l'on appelle Kurdy Malloy accepte de jouer le rôle du passeur et de procéder dans le secret à des infiltrations illicites. Son véritable objectif ? Extraire son compagnon Chorizo de ce nid de vautours, dont on ne ressort d'ordinaire que les pieds devant. D'autant qu'à l'aune de l'immoralité des pensionnaires, personne ne voit d'un bon oeil ce garçon un peu trop taiseux au regard droit. Comment cette histoire finira-t-elle ? Pour ce trente-cinquième tome de son incontournable série, Hermann lève le voile sur un épisode de la jeunesse de Kurdy, son second héros. Un retour en arrière qui en dit long sur la psyché et les ambitions de son personnage, alors adolescent au quotidien mâtiné de déchéance humaine. Pour les lecteurs assidus de l'oeuvre d'Hermann, ce flash-back est indispensable pour plonger plus avant dans son histoire, et découvrir qu'avant Jeremiah, l'insaisissable Kurdy Malloy possédait déjà bien plus d'une corde à son arc !

Biographie d’Hermann

Né le 17 juillet 1938, à Bévercé, dans la province de Liège, Hermann est autodidacte. Dans son village natal, la seule culture, c'est celle des champs. Et il doit attendre que sa mère l'emmène à Bruxelles (où il vit encore aujourd'hui) pour découvrir ce qu'il y a au-delà de l'horizon. Depuis, il n'a eu de cesse d'explorer, d'imaginer, d'expérimenter, comme un chercheur dans son laboratoire. À Bruxelles, il prend ses premiers cours de dessin, dans une de ces Académies des Beaux-Arts qui fleurissaient alors. Mais le directeur de celle-ci le décourage bientôt : "Raconter des histoires par le dessin ? Mon pauvre ami, ce n'est pas un métier !". Il apprend donc d'abord celui d'ébéniste, mais son diplôme ne lui servira qu'une quinzaine de jours : il n'apprécie guère la vie de l'atelier, et l'univers étriqué et mesquin de ce milieu. À 17 ans, fasciné par le rêve américain, il part vivre au Canada. Mais le rêve était dans la tête; et c'est la nostalgie... Pour combler, il s'intéresse au jazz, à la musique classique, aux livres, à la peinture, au cinéma. Quatre ans plus tard, de retour en Belgique, il devient dessinateur architecte et décorateur d'intérieur. C'est son mariage, à 22 ans, qui donne une nouvelle orientation à sa vie. Il illustre en 1964 un "Oncle Paul" pour SPIROU ("Livreuse d'avions"). Son beau-frère, Philippe Vandooren, futur directeur éditorial des Éditions Dupuis, remarque son talent de dessinateur et lui propose de collaborer au magazine scout PLEIN-FEU qu'il dirige à cette époque. Ce récit complet parodiant la BD d'aventures le fait remarquer et engager au studio Greg. Son premier projet de bande dessinée est rejeté par Goscinny et le magazine PILOTE. Ensuite viendront "Bernard Prince" et "Comanche" chez TINTIN, sur des scénarios de Greg, "Jugurtha" de Vernal , puis "Nic" avec Morphée dans SPIROU. En 1977, il décide de s'occuper lui-même des scénarios : la série "Jeremiah" débute, suivie, en 1982, des "Tours de Bois-Maury". En 1991, quand il publie "Missié Vandisandi" dans "Aire libre", son premier "one shot", il apprécie énormément la liberté qu'offre une histoire complète et décide d'orienter sa carrière vers ce style de création qui satisfait pleinement ses désirs d'auteur. Dans la même collection, il clame sa vigoureuse indignation à l'égard de l'actualité bosniaque en 1995 dans "Sarajevo-Tango", puis revient au western avec "On a tué Wild Bill" et salue l'an 2000 en illustrant "Lune de guerre", un étonnant scénario contemporain de Jean Van Hamme. Il s'offre également une petite distraction humoristique en assistant son fils Yves dans la réalisation de son premier album ("Le Secret des hommes-chiens") et en illustrant un scénario de Yann inspiré de Perrault, "Deux citrouilles... et plus si affinités", pour le second volume des "Sales petits contes" dans la collection "Humour Libre". Dans la collection "Signé" du Lombard, il illustre des scénarios de son fils: "Liens de sang" et "Manhattan Beach 1957". En trente ans de carrière, il a publié près de soixante albums. Ils ont tous été créés avec la conscience de l'artisan et l'inspiration de l'artiste. HERMANN se définit d'ailleurs comme un "indépendant discipliné", amoureux des images et jaloux de leur liberté. La Ville d'Ottignies-LLN a remis son Prix Diagonale au dessinateur Hermann pour l'ensemble de son oeuvre, le 18 octobre 2009. En janvier 2016, Hermann est élu Grand Prix du Festival d'Angoulême par la communauté des auteur(e)s professionnel(le)s de bande dessinée au terme des deux tours du vote organisé par le Festival.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire