Votre compte

Journal

Jürgen Matthäus (introduction_and_notes_by)

Bernard Lortholary (translator)


Volatilisé en 1946, le Journal d’Alfred Rosenberg, l’« idéologue » du parti nazi, a été retrouvé aux États-Unis en 2013 après de longues recherches. Publié pour la première fois, il s’agit d’un document majeur et exceptionnel par un familier d’Hitler, qui écrit pour l’Histoire, conscient d’en être un témoin unique. Le Journal offre ainsi une compré¬hension du national-socialisme, du rôle d’Hitler et de la mise en oeuvre de la Shoah. Mais pas seulement…Acteur à l’influence considérable, responsable des persécutions et du pillage de l’Europe – pour ses crimes, il sera jugé et exécuté à Nuremberg –, Rosenberg livre une version détaillée des événements, rend compte de ses échanges avec Hitler, qu’il conseille servilement au quotidien, toujours prêt à changer d’avis si la nécessité fait loi. Sans effets particuliers, son écriture témoigne de ses obsessions, l’antisémitisme au premier chef mais aussi la détestation de tous ses pairs à l’instar de Goebbels et Himmler.Néanmoins, si Rosenberg fut le penseur du nazisme, ses notes intimes montrent qu’il se révèle impuissant à convaincre pour réaliser la révolution de la Grande Allemagne. Ainsi, la disparition programmée de l’Église catholique ou l’assassinat de tous les bolcheviques qu’il hait par-dessus tout. Présenté et commenté par deux des meilleurs historiens du nazisme, le Journal offre, comme rarement on l’a lu, une plongée au coeur de la machinerie nazie et dans l’intimité du Führer.

Ce livre est classé dans les catégories :

21,99 €
?

Version papier

32,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Journal”

Fiche technique

Résumé

Volatilisé en 1946, le Journal d’Alfred Rosenberg, l’« idéologue » du parti nazi, a été retrouvé aux États-Unis en 2013 après de longues recherches. Publié pour la première fois, il s’agit d’un document majeur et exceptionnel par un familier d’Hitler, qui écrit pour l’Histoire, conscient d’en être un témoin unique. Le Journal offre ainsi une compré¬hension du national-socialisme, du rôle d’Hitler et de la mise en oeuvre de la Shoah. Mais pas seulement…Acteur à l’influence considérable, responsable des persécutions et du pillage de l’Europe – pour ses crimes, il sera jugé et exécuté à Nuremberg –, Rosenberg livre une version détaillée des événements, rend compte de ses échanges avec Hitler, qu’il conseille servilement au quotidien, toujours prêt à changer d’avis si la nécessité fait loi. Sans effets particuliers, son écriture témoigne de ses obsessions, l’antisémitisme au premier chef mais aussi la détestation de tous ses pairs à l’instar de Goebbels et Himmler.Néanmoins, si Rosenberg fut le penseur du nazisme, ses notes intimes montrent qu’il se révèle impuissant à convaincre pour réaliser la révolution de la Grande Allemagne. Ainsi, la disparition programmée de l’Église catholique ou l’assassinat de tous les bolcheviques qu’il hait par-dessus tout. Présenté et commenté par deux des meilleurs historiens du nazisme, le Journal offre, comme rarement on l’a lu, une plongée au coeur de la machinerie nazie et dans l’intimité du Führer.

Biographie d’Alfred Rosenberg

Frank Bajohr est le directeur du Centre des Études sur l’Holocauste à l’Institut d’Histoire contemporaine de Munich. Jürgen Matthäus est directeur de recherches au Centre Jack, Joseph and Morton Mandel du Musée Mémorial de l’Holocauste à Washington.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire