Votre compte

Journal de crise (1973-1984)


Ce journal de crise est un reportage sur l’histoire d’une prise de conscience. La prise de conscience, par l’opinion publique, que la société traverse une transformation en profondeur, que l’on appelle la crise, faute d’un autre mot pour la définir. Jean Boissonnat a rencontré la plupart des dirigeants français, hommes politiques, patrons, syndicalistes ; il met le lecteur dans le secret de leurs confidences. Il a voyagé dans quelques-uns des pays où un nouveau monde se cherche, des États-Unis au Japon, en passant par la Chine. Il a rassemblé ici les notes prises à l’occasion de ces rencontres et de ces voyages, ainsi que les réflexions personnelles qu’ils lui ont inspirées. De façon vivante, on pénètre les rouages de l’économie, on mesure l’évolution des mentalités et des forces sociales, on observe les comportements, parfois étranges, des responsables. L’auteur explique comment les leaders de la Droite, en France, ont davantage manqué de courage que de lucidité ; ceux de la Gauche, de clairvoyance que de détermination. La crise n’est pas la fin de la croissance ; mais même une reprise durable de celle-ci ne mettrait pas fin à la crise. Le changement et le désordre sont inhérents à cette société. Un système de régulation doit être reconstruit par des hommes et des femmes qui investissent beaucoup moins dans les valeurs politiques, et davantage dans les préoccupations personnelles. Ce qui pose le problème des nouvelles solidarités. Ce n’est pas parce que les sociétés humaines ont tous les moyens de surmonter des crises, qu’elles le feront à coup sûr. L’humanité n’a pas fini de se surprendre.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Journal de crise (1973-1984)”

Fiche technique

Résumé

Ce journal de crise est un reportage sur l’histoire d’une prise de conscience. La prise de conscience, par l’opinion publique, que la société traverse une transformation en profondeur, que l’on appelle la crise, faute d’un autre mot pour la définir. Jean Boissonnat a rencontré la plupart des dirigeants français, hommes politiques, patrons, syndicalistes ; il met le lecteur dans le secret de leurs confidences. Il a voyagé dans quelques-uns des pays où un nouveau monde se cherche, des États-Unis au Japon, en passant par la Chine. Il a rassemblé ici les notes prises à l’occasion de ces rencontres et de ces voyages, ainsi que les réflexions personnelles qu’ils lui ont inspirées. De façon vivante, on pénètre les rouages de l’économie, on mesure l’évolution des mentalités et des forces sociales, on observe les comportements, parfois étranges, des responsables. L’auteur explique comment les leaders de la Droite, en France, ont davantage manqué de courage que de lucidité ; ceux de la Gauche, de clairvoyance que de détermination. La crise n’est pas la fin de la croissance ; mais même une reprise durable de celle-ci ne mettrait pas fin à la crise. Le changement et le désordre sont inhérents à cette société. Un système de régulation doit être reconstruit par des hommes et des femmes qui investissent beaucoup moins dans les valeurs politiques, et davantage dans les préoccupations personnelles. Ce qui pose le problème des nouvelles solidarités. Ce n’est pas parce que les sociétés humaines ont tous les moyens de surmonter des crises, qu’elles le feront à coup sûr. L’humanité n’a pas fini de se surprendre.

Biographie de Jean Boissonnat

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire