Votre compte

Journal intégral - 1815-1818

Jacques MACÉ (introduction_by)


" Le seul et capital témoignage de la vie à Sainte-Hélène. " (Lord Roseberry)
Après l'édition originale du Mémorial de Las Cases, " La Bibliothèque de Sainte-Hélène ", dirigée et présentée par Thierry Lentz, propose un document exceptionnel qui le complète et le prolonge. Il s'agit du journal de Gaspard Gourgaud (1783-1852), premier officier d'ordonnance de Napoléon, qui fait le choix de l'accompagner en exil avec Las Cases, Bertrand et Montholon (que l'on nommera " les quatre évangélistes ").
Notant au jour le jour tout ce qui lui arrive jusqu'à son départ forcé, Gourgaud offre un tableau d'une franchise rare, parfois cru, de la vie intime de la petite colonie sur l'île, en particulier de ses violents déchirements internes, notamment ceux opposant Gourgaud à Las Cases puis aux Montholon. La figure centrale de l'Empereur, envers laquelle l'auteur éprouve des sentiments allant de l'idolâtrie à la haine, est au cœur de chacune des pages.
Après le prophète mis en scène par Las Cases, le lecteur découvrira le dernier Napoléon intime, oscillant entre espoirs et amertume, usé par un entourage qu'il ne parvient pas à maîtriser et une solitude qui gagne. Publié seulement deux fois sous une forme expurgée (de ses passages les plus virulents), voici ce texte capital édité pour la première fois dans son intégralité, enrichi d'un appareil critique de premier ordre rédigé par Jacques Macé, biographe de référence de Gourgaud.

" Le seul et capital témoignage de la vie à Sainte-Hélène ", affirme l'historien et homme politique anglais Lord Rosebery.

Ce livre est classé dans les catégories :

21,99 €
?

Version papier

32,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Journal intégral - 1815-1818”

Fiche technique

  • Auteur : Gaspard Gourgaud
  • introduction de : Jacques MACÉ
  • Éditeur : Perrin
  • Date de parution : 31/10/19
  • EAN : 9782262083229
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 860
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

" Le seul et capital témoignage de la vie à Sainte-Hélène. " (Lord Roseberry)
Après l'édition originale du Mémorial de Las Cases, " La Bibliothèque de Sainte-Hélène ", dirigée et présentée par Thierry Lentz, propose un document exceptionnel qui le complète et le prolonge. Il s'agit du journal de Gaspard Gourgaud (1783-1852), premier officier d'ordonnance de Napoléon, qui fait le choix de l'accompagner en exil avec Las Cases, Bertrand et Montholon (que l'on nommera " les quatre évangélistes ").
Notant au jour le jour tout ce qui lui arrive jusqu'à son départ forcé, Gourgaud offre un tableau d'une franchise rare, parfois cru, de la vie intime de la petite colonie sur l'île, en particulier de ses violents déchirements internes, notamment ceux opposant Gourgaud à Las Cases puis aux Montholon. La figure centrale de l'Empereur, envers laquelle l'auteur éprouve des sentiments allant de l'idolâtrie à la haine, est au cœur de chacune des pages.
Après le prophète mis en scène par Las Cases, le lecteur découvrira le dernier Napoléon intime, oscillant entre espoirs et amertume, usé par un entourage qu'il ne parvient pas à maîtriser et une solitude qui gagne. Publié seulement deux fois sous une forme expurgée (de ses passages les plus virulents), voici ce texte capital édité pour la première fois dans son intégralité, enrichi d'un appareil critique de premier ordre rédigé par Jacques Macé, biographe de référence de Gourgaud.

" Le seul et capital témoignage de la vie à Sainte-Hélène ", affirme l'historien et homme politique anglais Lord Rosebery.

Biographie de Gaspard Gourgaud

Polytechnicien, le général Gourgaud (1783-1852) a été Premier officier d'ordonnance de Napoléon et accompli une brillante carrière militaire avant de connaître son chemin de croix à Sainte-Hélène. En disgrâce sous la Restauration, il est élevé à la Pairie par Louis-Philippe et participe aux retour des Cendres en 1840.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire