Votre compte

Jours tranquilles à Kaboul


Epicentre du terrorisme mondial depuis les attentats du 11 septembre 2001, théâtre d’opérations pour les armées de l’Otan qui amorcent désormais leur retrait, l'Afghanistan reste en proie à une crise humanitaire chronique nourrie par un conflit qui s’intensifie.

En 2012, lorsque Emmanuel Moy débarque pour piloter des projets humanitaires dans les montagnes de l’Hindu Kuch au nord de l’Afghanistan, le pays reste en proie à une crise humanitaire chronique nourrie par un conflit qui s’intensifie. Malgré 20 milliards de dollars d’aide internationale depuis 2002, la population afghane présente une espérance de vie parmi les plus faibles au monde. Epicentre du terrorisme mondial depuis les attentats du 11 septembre 2001, théâtre d’opérations pour les armées de l’Otan qui amorcent désormais leur retrait au profit d’un Etat afghan en devenir, le lieu inquiète comme il fascine. C’est à ce moment précis qu’Emmanuel Moy découvre ces paysages à couper le souffle et ces visages de poètes et de guerriers, à l’image du commandant Massoud, assassiné par Al-Qaeda. Nourri des lectures de Joseph Kessel, des témoignages de la génération Beatnik et de leur hippie trail, au prise avec la vie et la survie d’hommes et de femmes dépassés par les enjeux géopolitiques qui planent au-dessus de leurs têtes depuis les conquêtes d’Alexandre le Grand, des mongols de la Horde d’or ou des Soviétiques, il restitue dans ces chroniques la vie quotidienne d’une capitale et d’un pays dont l’actualité médiatique pourrait nous laisser penser qu’elle les a désertés.

L'Afghanistan, un pays à la fois inquiétant et fascinant. Emmanuel Moy restitue, dans ces chroniques, la survie quotidienne d'hommes et de femmes dépassés par les enjeux géopolitiques d’une capitale et d’un pays au coeur de l’actualité médiatique.

EXTRAIT

« Justice est faite » déclarait le président Barack Obama en annonçant la mort D’Oussama ben Laden en mai 2011, comme une façon de clore dix ans de bras de fer entre les autorités américaines et le leader islamiste d’origine saoudienne. Une décennie durant laquelle l’épicentre de cet affrontement s’est situé sur les terres afghanes. Une décennie de plus durant laquelle la guerre aura été le lot quotidien d’un peuple dont l’avenir n’est pourtant pas réduit à la disparition violente de ben Laden.
Quelles sont les raisons de ce constat ? Pourquoi, en particulier, la paix et la sécurité n’ont-elles pas progressé ?
Les mécanismes sont multiples et intriqués en une pelote complexe. En Afghanistan, comme dans la région, perdurent des logiques de fond qui côtoient des intérêts particuliers agissant comme de puissants ingrédients qui entretiennent le conflit.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Emmanuel Moy est né en 1973 à Maisons-Alfort. Docteur en Astrophysique, il découvre le monde des ONG dans les territoires palestiniens en 2006 et s'engage au Pakistan, en Indonésie, en Haïti, au Timor. Il est actuellement directeur-adjoint en Afghanistan de Solidarités International.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Jours tranquilles à Kaboul”

Fiche technique

Résumé

Epicentre du terrorisme mondial depuis les attentats du 11 septembre 2001, théâtre d’opérations pour les armées de l’Otan qui amorcent désormais leur retrait, l'Afghanistan reste en proie à une crise humanitaire chronique nourrie par un conflit qui s’intensifie.

En 2012, lorsque Emmanuel Moy débarque pour piloter des projets humanitaires dans les montagnes de l’Hindu Kuch au nord de l’Afghanistan, le pays reste en proie à une crise humanitaire chronique nourrie par un conflit qui s’intensifie. Malgré 20 milliards de dollars d’aide internationale depuis 2002, la population afghane présente une espérance de vie parmi les plus faibles au monde. Epicentre du terrorisme mondial depuis les attentats du 11 septembre 2001, théâtre d’opérations pour les armées de l’Otan qui amorcent désormais leur retrait au profit d’un Etat afghan en devenir, le lieu inquiète comme il fascine. C’est à ce moment précis qu’Emmanuel Moy découvre ces paysages à couper le souffle et ces visages de poètes et de guerriers, à l’image du commandant Massoud, assassiné par Al-Qaeda. Nourri des lectures de Joseph Kessel, des témoignages de la génération Beatnik et de leur hippie trail, au prise avec la vie et la survie d’hommes et de femmes dépassés par les enjeux géopolitiques qui planent au-dessus de leurs têtes depuis les conquêtes d’Alexandre le Grand, des mongols de la Horde d’or ou des Soviétiques, il restitue dans ces chroniques la vie quotidienne d’une capitale et d’un pays dont l’actualité médiatique pourrait nous laisser penser qu’elle les a désertés.

L'Afghanistan, un pays à la fois inquiétant et fascinant. Emmanuel Moy restitue, dans ces chroniques, la survie quotidienne d'hommes et de femmes dépassés par les enjeux géopolitiques d’une capitale et d’un pays au coeur de l’actualité médiatique.

EXTRAIT

« Justice est faite » déclarait le président Barack Obama en annonçant la mort D’Oussama ben Laden en mai 2011, comme une façon de clore dix ans de bras de fer entre les autorités américaines et le leader islamiste d’origine saoudienne. Une décennie durant laquelle l’épicentre de cet affrontement s’est situé sur les terres afghanes. Une décennie de plus durant laquelle la guerre aura été le lot quotidien d’un peuple dont l’avenir n’est pourtant pas réduit à la disparition violente de ben Laden.
Quelles sont les raisons de ce constat ? Pourquoi, en particulier, la paix et la sécurité n’ont-elles pas progressé ?
Les mécanismes sont multiples et intriqués en une pelote complexe. En Afghanistan, comme dans la région, perdurent des logiques de fond qui côtoient des intérêts particuliers agissant comme de puissants ingrédients qui entretiennent le conflit.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Emmanuel Moy est né en 1973 à Maisons-Alfort. Docteur en Astrophysique, il découvre le monde des ONG dans les territoires palestiniens en 2006 et s'engage au Pakistan, en Indonésie, en Haïti, au Timor. Il est actuellement directeur-adjoint en Afghanistan de Solidarités International.

Biographie d’Emmanuel Moy

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire