Votre compte

K.


K. Le personnage-initiale du Château et du Procès, est l’un des rares mythes du XXe siècle. Mais qu’incarne-t-il ? Jamais décrit, il n’a ni visage ni passé et erre dans un monde qui sans cesse se refuse à lui. Figure de l’exil ou de la paranoïa, de l’absurde ou de la culpabilité, K. se dérobe à toute étiquette. Certains ont vu en lui la victime du capitalisme, du monde bureaucratique ; d’autres, le prophète des grands systèmes totalitaires et des camps de concentration. Les interprétations s’entrelacent, se superposent sans l’atteindre vraiment. Cette inaccessibilité du sens se présente comme le reflet de l’impuissance du personnage. K. est, en effet, un artiste de l’échec ; toujours, il est détourné avec une facilité déconcertante de son objectif Anti-héros par excellence, K. s’est néanmoins hissé au rang de mythe. Connaîtra-t-il la postérité d’un Prométhée ou d’un Don Quichotte, ou n’est-il que le produit éphémère d’une société et d’une époque ? Dirigé par Éric Faye Avec Philippe Cappelle, Laurent Gerbier, Eduard Goldstücker, Václav Jamek, Pierre Jourde, Thierry Lévy, Besnik Mustafaj.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “K.”

Fiche technique

Résumé

K. Le personnage-initiale du Château et du Procès, est l’un des rares mythes du XXe siècle. Mais qu’incarne-t-il ? Jamais décrit, il n’a ni visage ni passé et erre dans un monde qui sans cesse se refuse à lui. Figure de l’exil ou de la paranoïa, de l’absurde ou de la culpabilité, K. se dérobe à toute étiquette. Certains ont vu en lui la victime du capitalisme, du monde bureaucratique ; d’autres, le prophète des grands systèmes totalitaires et des camps de concentration. Les interprétations s’entrelacent, se superposent sans l’atteindre vraiment. Cette inaccessibilité du sens se présente comme le reflet de l’impuissance du personnage. K. est, en effet, un artiste de l’échec ; toujours, il est détourné avec une facilité déconcertante de son objectif Anti-héros par excellence, K. s’est néanmoins hissé au rang de mythe. Connaîtra-t-il la postérité d’un Prométhée ou d’un Don Quichotte, ou n’est-il que le produit éphémère d’une société et d’une époque ? Dirigé par Éric Faye Avec Philippe Cappelle, Laurent Gerbier, Eduard Goldstücker, Václav Jamek, Pierre Jourde, Thierry Lévy, Besnik Mustafaj.

Biographie de Philippe Cappelle

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire