Votre compte

Kate et Anna font de la musique


Un disque joue. L’enfant écoute. Guitares, percussions, le glissando d’un harmonica, les lignes mélodiques s’additionnent jusqu’à l’éclosion: une voix chante, suivie d’une autre aussi discrète, à peine plus flûtée — on pourrait presque croire que c’est la même. Le monde se découvre. Kate et Anna McGarrigle font de la musique comme l’orant formule sa prière: elles ferment les yeux et disparaissent. Jailli dans la proximité de leurs voix,Kate et Anna font de la musique est un long poème écrit d’un souffle. L’élan se heurte à la ponctuation des vers très courts, hachures, suspensions qui marquent chaque instant comme autant de présents absolus. « Je bégaie comme un désespéré devant une rose. / Je résiste. / Je m’acharne. / Les cloches m’aiment. / Je veux la démence. / Une bague. / Un songe. / Aucune miséricorde. / J’ai faim. / Je regorge. / J’hallucine. » À l’écoute des mouvements intimes que suscite l’expérience esthétique, Philippe Drouin nous convie à une sortie de soi avec ce poème aussi cassant que lyrique, aussi grave qu’emporté.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Kate et Anna font de la musique”

Fiche technique

Résumé

Un disque joue. L’enfant écoute. Guitares, percussions, le glissando d’un harmonica, les lignes mélodiques s’additionnent jusqu’à l’éclosion: une voix chante, suivie d’une autre aussi discrète, à peine plus flûtée — on pourrait presque croire que c’est la même. Le monde se découvre. Kate et Anna McGarrigle font de la musique comme l’orant formule sa prière: elles ferment les yeux et disparaissent. Jailli dans la proximité de leurs voix,Kate et Anna font de la musique est un long poème écrit d’un souffle. L’élan se heurte à la ponctuation des vers très courts, hachures, suspensions qui marquent chaque instant comme autant de présents absolus. « Je bégaie comme un désespéré devant une rose. / Je résiste. / Je m’acharne. / Les cloches m’aiment. / Je veux la démence. / Une bague. / Un songe. / Aucune miséricorde. / J’ai faim. / Je regorge. / J’hallucine. » À l’écoute des mouvements intimes que suscite l’expérience esthétique, Philippe Drouin nous convie à une sortie de soi avec ce poème aussi cassant que lyrique, aussi grave qu’emporté.

Biographie de Philippe Drouin

Philippe Drouin est né à Mont-Louis, en Gaspésie, et vit actuellement à Paris. Son premier titre, Les bras de Bernstein, a remporté le prix remis conjointement par l'Association québécoise des professeurs de français et l'Association nationale des éditeurs de livres (Prix AQPF-ANEL), et s'est retrouvé en finale au Prix de poésie Estuaire - Bistro Leméac.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire