Votre compte

Kérylos la villa Grecque


C’est en parcourant les rivages de la Riviera au tout début du siècle, que l’helléniste Théodore Reinach fut séduit par ces paysages torturés semblables à ceux de la Grèce et que son rêve de construire une villa en hommage à la Grèce éternelle allait devenir réalité entre 1902 et 1908. « Ambassadrice » de l’hellénisme en notre temps, Jacqueline de Romilly de l’Académie française montre dans sa préface en quoi Kérylos, dont le nom signifie hirondelle de mer, est une démonstration vivante du miracle grec, par son architecture et sa riche décoration qu’elle vous invite à découvrir dans ce livre. Ainsi, si l’on ne connait pas suffisamment toutes les prestigieuses Fondations de l’Institut de France, c’est chose réparée pour la Fondation Théodore Reinach - Villa Grecque Kérylos ; Théodore Reinach soucieux de conférer une pérennité culturelle et artistique légua en 1928 sa villa à ce grand corps dont il était membre de l’une des « Cinq Académies », celle des Inscriptions et Belles Lettres. Aussi il était juste de faire redécouvrir cette demeure unique de la Grèce antique, en rééditant l’ouvrage « Kérylos » publié en 1934 par les Bibliothèques Nationales de France, que présentait l’architecte de ce fleuron de l’Hellade Azuréenne, Emmanuel Pontremoli et qui se trouve aujourd’hui enrichi d’un livret sur Beaulieu à la Belle-Epoque. Car si nous respirons l’air de la Grèce, ici plus que n’importe où ailleurs en France, il fallait en même temps évoquer une autre forme de miracle, sans lequel la Villa Grecque de Beaulieu n’aurait vu le jour. En effet c’est dans le foisonnement de la Belle-Époque, que Beaulieu, simple hameau de pêcheurs aux moulins à huiles ancestraux, ultime témoignage d’une civilisation rendant un culte à l’olivier, voyait s’ériger ses belles constructions, palaces et villas somptueux qui lui conférèrent en 1907 le label de « Station Climatérique ».

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Kérylos la villa Grecque”

Fiche technique

Résumé

C’est en parcourant les rivages de la Riviera au tout début du siècle, que l’helléniste Théodore Reinach fut séduit par ces paysages torturés semblables à ceux de la Grèce et que son rêve de construire une villa en hommage à la Grèce éternelle allait devenir réalité entre 1902 et 1908. « Ambassadrice » de l’hellénisme en notre temps, Jacqueline de Romilly de l’Académie française montre dans sa préface en quoi Kérylos, dont le nom signifie hirondelle de mer, est une démonstration vivante du miracle grec, par son architecture et sa riche décoration qu’elle vous invite à découvrir dans ce livre. Ainsi, si l’on ne connait pas suffisamment toutes les prestigieuses Fondations de l’Institut de France, c’est chose réparée pour la Fondation Théodore Reinach - Villa Grecque Kérylos ; Théodore Reinach soucieux de conférer une pérennité culturelle et artistique légua en 1928 sa villa à ce grand corps dont il était membre de l’une des « Cinq Académies », celle des Inscriptions et Belles Lettres. Aussi il était juste de faire redécouvrir cette demeure unique de la Grèce antique, en rééditant l’ouvrage « Kérylos » publié en 1934 par les Bibliothèques Nationales de France, que présentait l’architecte de ce fleuron de l’Hellade Azuréenne, Emmanuel Pontremoli et qui se trouve aujourd’hui enrichi d’un livret sur Beaulieu à la Belle-Epoque. Car si nous respirons l’air de la Grèce, ici plus que n’importe où ailleurs en France, il fallait en même temps évoquer une autre forme de miracle, sans lequel la Villa Grecque de Beaulieu n’aurait vu le jour. En effet c’est dans le foisonnement de la Belle-Époque, que Beaulieu, simple hameau de pêcheurs aux moulins à huiles ancestraux, ultime témoignage d’une civilisation rendant un culte à l’olivier, voyait s’ériger ses belles constructions, palaces et villas somptueux qui lui conférèrent en 1907 le label de « Station Climatérique ».

Biographie de Marc Doin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire