Votre compte

Korčula sous la domination de Venise au xve siècle


En 1420, l'île de Korčula (aujourd’hui en Croatie) passe sous la domination de Venise. Ses archives, d’une richesse exceptionnelle, permettent de dresser le tableau d’une société vivant en bordure de l’empire maritime vénitien au xve siècle : comment ce microcosme de paysans et de bergers, de pêcheurs et de marins commerçants, de patriciens et de populares a-t-il été transformé par son insertion dans l’espace contrôlé par la grande puissance méditerranéenne ? Oliver Jens Schmitt enrichit l’approche historique classique par les détails d’une micro-histoire dans laquelle dimensions sociales, économiques et politiques se juxtaposent et se mélangent. On voit comment le doge de Venise intervient dans l’histoire tumultueuse des amours de Dragačić et de Franuša. Et, grâce aux procès-verbaux des gardes champêtres et aux registres du port, on comprend la vie quotidienne de l’île, avec ses histoires d’incendies, de contrebande et de moutons volés, à la frontière des mondes méditerranéen et adriatique. Entre la toute-puissante Venise et ce petit monde de paysans et de marins, c’est un jeu permanent de négociation du pouvoir qui règle la vie de l’île et de ses habitants.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Korčula sous la domination de Venise au xve siècle”

Fiche technique

Résumé

En 1420, l'île de Korčula (aujourd’hui en Croatie) passe sous la domination de Venise. Ses archives, d’une richesse exceptionnelle, permettent de dresser le tableau d’une société vivant en bordure de l’empire maritime vénitien au xve siècle : comment ce microcosme de paysans et de bergers, de pêcheurs et de marins commerçants, de patriciens et de populares a-t-il été transformé par son insertion dans l’espace contrôlé par la grande puissance méditerranéenne ? Oliver Jens Schmitt enrichit l’approche historique classique par les détails d’une micro-histoire dans laquelle dimensions sociales, économiques et politiques se juxtaposent et se mélangent. On voit comment le doge de Venise intervient dans l’histoire tumultueuse des amours de Dragačić et de Franuša. Et, grâce aux procès-verbaux des gardes champêtres et aux registres du port, on comprend la vie quotidienne de l’île, avec ses histoires d’incendies, de contrebande et de moutons volés, à la frontière des mondes méditerranéen et adriatique. Entre la toute-puissante Venise et ce petit monde de paysans et de marins, c’est un jeu permanent de négociation du pouvoir qui règle la vie de l’île et de ses habitants.

Biographie d’Oliver Jens Schmitt

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire