Votre compte

Kronos


Tous les lecteurs de Witold Gombrowicz connaissent son Journal, paru dans la revue de l’émigration polonaise Kultura. Mais personne à ce jour ne soupçonnait l’existence d’un autre journal, sulfureux, celui dont l’auteur disait à sa femme Rita : « Si la maison brûle, tu prends le Kronos et les contrats, et tu cours le plus vite possible. » Le manuscrit en était resté totalement secret, après la mort de Gombrowicz en 1969 à Vence. De ce paquet de feuilles écrites à la main, avec des abréviations qui font penser à un texte kabbalistique, l’auteur surgit, mis à nu. Dans sa préface, Yann Moix écrit justement : « D’où vient que ces pages inédites sont si extraordinaires ? De ce qu’elles sont ordinaires, justement. Ces pages sont des journées. Des journées comme les vôtres, comme les miennes. Pour la première fois, on peut assister, en temps réel, aux effets du quotidien sur le génie gombrowiczien. » 
Les ennuis de santé et d’argent. Les lieux. La gloire tardive qui l’atteint. La sexualité sans fard. C’est la coulisse de l’OEuvre, le laboratoire ouvert à notre regard.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

24,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Kronos”

Fiche technique

  • Auteur : Witold Gombrowicz
  • Éditeur : Stock
  • Collection : La cosmopolite
  • Date de parution : 21/09/16
  • EAN : 9782234079472
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 392
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Tous les lecteurs de Witold Gombrowicz connaissent son Journal, paru dans la revue de l’émigration polonaise Kultura. Mais personne à ce jour ne soupçonnait l’existence d’un autre journal, sulfureux, celui dont l’auteur disait à sa femme Rita : « Si la maison brûle, tu prends le Kronos et les contrats, et tu cours le plus vite possible. » Le manuscrit en était resté totalement secret, après la mort de Gombrowicz en 1969 à Vence. De ce paquet de feuilles écrites à la main, avec des abréviations qui font penser à un texte kabbalistique, l’auteur surgit, mis à nu. Dans sa préface, Yann Moix écrit justement : « D’où vient que ces pages inédites sont si extraordinaires ? De ce qu’elles sont ordinaires, justement. Ces pages sont des journées. Des journées comme les vôtres, comme les miennes. Pour la première fois, on peut assister, en temps réel, aux effets du quotidien sur le génie gombrowiczien. » 
Les ennuis de santé et d’argent. Les lieux. La gloire tardive qui l’atteint. La sexualité sans fard. C’est la coulisse de l’OEuvre, le laboratoire ouvert à notre regard.

Biographie de Witold Gombrowicz

Witold Gombrowicz est né en 1904 à Ma oszyce au sud de Varsovie. Après des études de droit, il étudie la philosophie et l’économie à Paris. En 1933, paraît Mémoires du temps de l'immortalité suivi en 1937 de Ferdydurke et en 1938 d’une pièce de théâtre Yvonne, princesse de Bourgogne, qui l’imposent comme un auteur majeur de la littérature moderne polonaise. Un mois avant la guerre, il émigre en Argentine où il écrira une grande partie de son œuvre. En 1963, il quitte Buenos Aires pour Berlin avant de s’installer un an plus tard à Vence où il décèdera en 1969.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire